AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

M’bahiakro (Iffou) /Jeûne du ramadan: Traoré Adam-Kolia, Raphaël Diamala et Tialy Honoré solidaires de la communauté musulmane

4 min read
51790e73 4be7 490e bc97 97289b5c5304
6 / 100

Traoré Adam-Kolia, président du conseil régional de l’Iffou et l’honorable Tialy Honoré, député de Bonguera, Kondossou et M’bahiakro, vice-président du conseil régional de l’Iffou, ont remis, le lundi 25 mars 2024, à la grande mosquée de M’bahiakro, une tonne de sucre, à la communauté musulmane. Avant la remise symbolique du sucre, l’honorable Tialy Honoré a indiqué que ce qu’il constate, c’est que depuis quelques années, Dieu nous parle.

 » Dieu nous parle en ce sens que je me rappelle bien, l’année dernière, le carême des chrétiens a coïncide avec le jeûne des musulmans. Cette année encore, c’est à peu près la même chose. Dieu nous parle. Moi, ma petite explication de cette coïncidence, c’est que Dieu nous dit qu’il est unique, qu’il est seul. Que tu sois chrétien, que tu sois musulman, c’est le même Dieu que nous prions. Rendons-lui gloire. Disons-lui merci. Remercions-le également pour ceux qu’il a pris au cours de l’année qui est passée. C’est sa volonté. Prions donc pour ceux qui sont ici actuellement. Nous demandons à nos grands Imams qui sont ici, à nos grands hommes de Dieu de prier pour la Côte d’Ivoire, pour le président de la République, pour les hommes politiques, ceux qui prennent les grandes décisions qui concernent la Côte d’Ivoire », a-t-il dit soulignant que nous avons besoin de paix.

 » La Côte d’Ivoire a besoin de paix. La Côte d’Ivoire a besoin de cohésion. C’est pourquoi, tout à l’heure, je disais que Dieu nous parle « , a-t-il argué. En nous demandant d’observer la période de pénitence à la même période, a-t-il dit, Dieu a voulu que nous soyons un, que nous unissons nos voix pour faire monter nos prières vers lui. Dieu a vu, a-t-il une fois encore dit, que quand on fait le carême ou le jeûne séparément, on arrive pas à lui.  » Il nous demande depuis l’année dernière d’être ensemble pour prier pour qu’il puisse exaucer nos prières « , a-t-il conclu.

Traoré Adam-Kolia a, pour sa part, souhaité que les prières soient exaucées non sans rendre gloire à Dieu d’abord. Il a, ensuite, dit que c’est devenu une habitude que, à chaque mois de jeûne musulman, le peu qu’il peut offrir à la communauté musulmane en guise de solidarité, il l’offre. Et de faire remarquer qu’il le fait à travers toute la région de l’Iffou pour dire que  » nous sommes ensemble, que nous prions pour chacun d’entre nous, que nous prions pour nos familles respectives, pour la région et pour la Côte d’Ivoire « .

Mais au delà de ce qu’on vous apporte, a-t-il fait savoir, ce qui est extrêmement important pour nous, c’est le fait que nous nous déplaçons nous-mêmes pour venir vous trouvez en bonne santé. Il a prié pour que le mois de jeûne du ramadan se déroule dans de très bonnes conditions et que les prières soient exaucées.

Après quoi, ils ont remis symboliquement le sucre au représentant de la communauté musulmane. L’Imam Diallo Moussa a, au nom de la communauté musulmane, dit merci aux donateurs avant de faire des bénédictions pour eux. Notons que le maire Diamala Kouassi Raphaël a remis, le même jour, demi-tonne de riz et demi-tonne de sucre à la communauté musulmane.

C.K    

Correspondant régional

About The Author