AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Brûlés de Yopougon : Après 7 mois de traitement, la clinique réclame 90 millions

3 min read
FB IMG 1690813301304
8 / 100

Brûlés de Yopougon : Auprès 7 mois de traitement, la clinique réclame 90 millions

Le 1er janvier 2023 un drame est intervenu dans le quartier nommé Oasis de Yopougon Ananeraie, faisant plusieurs blessés parmi les membres d’une même famille.  En effet, ce jour-là  monsieur N’goran Kouassi s’était rendu dans un pont de vente de gaz butane pour y recharger sa bouteille de Faitout.

 De retour à la maison, à peine a-t-il tenté d’allumer le gaz, que la bonbonne explosa entre ses mains, alors que tous ses enfants étaient autour de lui. L’incendie avait consumé toute sa maison brûlant gravement au passage le père de famille, son garçon de 19 ans, sa fille de 16 ans et sa dernière fille de 8 ans. Transportés d’urgence aux Grands brûlés de Cocody, le père et sa fille de 16 ans perdirent la vie en l’espace de 10 jours.

FB IMG 1690813301304
Brûlés de Yopougon : Après 7 mois de traitement, la clinique réclame 90 millions 10

Pris d’émotion par cette situation, nous avons fait plusieurs communications sur divers supports pour appeler à la solidarité nationale autour de cette famille, qui manquait cruellement de moyens financiers pour sa prise en charge médicale.

Très vite, le Président de l’Assemblée nationale et ses services prirent contact avec la famille. Adama Bictogo avait dégagé la somme de 3,5 millions FCfa pour les premiers soins. Les Ivoiriens dans leur ensemble, chacun selon ses moyens, ont posé des gestes extraordinaires qui ont permis de gérer les premiers frais. Cependant, vu la gravité des blessures du fils de 19 ans et de la fille de 8 ans, il était question de les déplacer dans une clinique spécialisée. Et c’est la clinique CMIDAH sise à Marcory qui a accueilli les malades.

De fil en aiguille nos publications ont pu atteindre les autorités compétentes en la matière, si bien que le ministère de la Santé, a décidé de prendre en charge tous les soins des jeunes enfants du défunt N’goran Kouassi à partir du 12 janvier 2023. Sur la base de cette promesse, nous avons fait une communication pour mettre fin aux contributions tous azimuts.

FB IMG 1690813291401
Brûlés de Yopougon : Après 7 mois de traitement, la clinique réclame 90 millions 11

Depuis cette date, les deux autres enfants, le garçon âgé de 19 ans et la fillette 8 ans ont été pris en charge dans cette clinique.  Après d’intenses soins, le garçon de 19 ans, Famien, est sorti depuis le 05 avril avec une facture qui s’élèverait selon la clinique à 25 millions FCFA.

 Il a même pris part aux épreuves du BAC. Quant à sa petite sœur de 8 ans, elle est sur le point de guérir de ses brûlures. Sa facture à elle, s’élèverait à environ 65 millions FCFA. Tout en remerciant toutes les bonnes volontés, le Premier ministre Patrick Achi, le Président de l’Assemblée Nationale, Adama Bictogo, le ministre de la Santé, Pierre Dimba et l’ensemble des membres du gouvernement (ministère de la Santé et ministère de la Solidarité pour la prise en charge complète des soins), la famille est inquiète, parce qu’à ce jour les factures restent impayées et la clinique s’impatiente.

Selon nos sources, les soins ont été faits sur fonds propres de la clinique. La clinique s’impatiente et cela attriste davantage Mme Françoise N’goran, qui a perdu son mari et sa fille de 16 en janvier 2023.

Bertin N’Guessan

About The Author