Violence à l’école: Mariatou Koné interpelle et met en garde

La rentrée scolaire a débuté timidement depuis hier lundi 13 septembre 2021. Et la ministre Mariatou Koné était dans la région de la Marahoué pour son lancement officiel.

Pour cette rentrée académique 2021-2022, la ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (Mena), Mariatou Koné la veut sans accroc, calme et sans incidence. Ainsi, appelant les élèves à être sage, travailleurs, studieux et respectueux, la patronne de l’éducation nationale de tirer la sonnette d’alarme quant à certains comportements.

Ce, en s’appuyant sur le thème de l’année scolaire 2021-2022 qui est «Soyons des citoyens responsables pour une école de qualité». «Le citoyen responsable c’est l’élève, l’enseignant, l’éducateur, le préfet, l’infirmier etc. c’est tout le monde. L’élève citoyen responsable ne saccage pas toutes les écoles primaires publiques et privées à Gohitafla et Zuénoula pour venir dire après que nous n’avons pas d’infrastructures; l’élève citoyen responsable ne brûle pas la résidence du sous-préfet de Gohitafla pour venir dire après le sous-préfet n’a pas de résidence; le citoyen responsable, c’est celui qui dit non à la violence; l’élève citoyen responsable, c’est celui qui respecte ses encadreurs; c’est celui qui respecte les dates des congés; ce n’est pas celui qui se précipite pour aller en congé avant la date, afin d’aller travailler pour l’orpaillage clandestin et gagner facilement de l’argent; l’élève citoyen responsable, c’est celui qui fait des efforts pour être fort, mais ce n’est pas celui qui triche et qui va se pendre ensuite au nom de la honte… », a-t-elle interpellé et mis en garde les élèves avant d’inviter chacun et chacune au respect des mesures barrières éditées par le gouvernement pour la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

Lire aussi:  Yopougon/Fsucom Micao: Dr Georges Konan, accusé de faire du faux, réagit et lève l’imbroglio

Afin d’éviter toute contamination des élèves, Mariatou Koné a émis le vœu de voir tous les enseignants vaccinés. Comme bonne nouvelle donnée à la Marahoué, en vue d’accroître la capacité d’accueil des établissements et l’amélioration des conditions de travail des enseignants et des élèves, la ministre Mariatou Koné  a annoncé la construction à partir du mois d’octobre prochain de 61 écoles primaires et 16 collèges dans la Marahoué.

ANL avec JPL (Le Nouveau Réveil)

🔥38 Vues | Lectures

Laisser un commentaire