417fbd20 c94f 4bea aace 1414e9f5c840

M’bahiakro (Iffou): Le maire Raphael Diamala invite ses administrés à s’approprier le projet « e-commune »

9 / 100

La salle des délibérations de la mairie de M’bahiakro a abrité, ce samedi 30 mars 2024, la cérémonie de lancement officiel du projet e-commune. A cette occasion, Diamala Kouassi Raphaël, maire de la commune de M’bahiakro, a indiqué que « dans la quête perpétuelle du développement de notre commune et par ricochet du bien-être des populations, le conseil municipal s’est résolument engagé dans une dynamique d’optimisation des ressources propres et d’accroissement des investissements ».

Ainsi, dira-t-il, « face à l’amenuisement des ressources de l’Etat allouées aux collectivités territoriales et à la demande de plus en plus croissante des populations en infrastructures et services de base, il apparaît opportun pour notre commune de faire preuve d’innovations et d’explorer d’autres stratégies de mobilisation des recettes ».

En la matière, a-t-il fait remarquer, « l’application e-commune conçue et développée par le comité national de télédétection et d’information géographique (CNTIG), expérimentée dans plusieurs communes avec des résultats probants, se présente comme une solution idoine ».

 » La mise en œuvre de ce projet répond donc à une volonté manifeste de l’équipe municipale d’entreprendre un vaste processus de recensement, de géo-localisation des contribuables et leurs activités économiques, un meilleur contrôle et un bon suivi de l’activité de recouvrement des taxes et redevances municipales « , a-t-il souligné.

Et d’indiquer que « dans la pratique, ce projet permettra l’employabilité des jeunes de la commune qui procéderont à la collecte et au traitement des informations sur toute l’étendue du territoire communal, notamment celles relatives aux occupations du domaine public, aux taxes municipales et redevances, aux commerces et aux établissements de tous genres afin d’identifier et de localiser toutes les potentialités économiques ».

A l’écouter, la réussite et le succès de ce projet requiert une forte implication des autorités administratives et traditionnelles, des responsables des associations de femmes et de jeunes ainsi que celles des opérateurs économiques.

« Je voudrais donc vous inviter ici tous présents à vous approprier ce projet tout en prenant des dispositions utiles pour la sensibilisation de vos concitoyens et des membres de vos différentes corporations afin de faciliter les opérations de collecte d’informations par les agents qui seront commis à cette tâche. Mesdames et messieurs, c’est en planifiant conjointement nos actions, en coordonnant judicieusement nos efforts dans la mise en œuvre du projet e-commune que nous allons maximiser nos performances de mobilisation des recettes propres pour financer nos projets de développement pour le bonheur et la prospérité de nos populations « , a-t-il justifié.

Gnamba Abraham a, au nom du directeur général du comité national de télédétection et d’information géographique, exhorté tout le monde à s’approprier le projet de sorte à ce qu’il puisse contribuer véritablement au développement de la commune.

Après quoi, il a présenté le projet.

Notons que des échanges fructueux ont meublé cette cérémonie.

C.K

Correspondant régional