IMG 20240301 WA0107

Daoukro (Iffou)/34è édition de la JMPC: Les populations outillées sur les technologies innovantes au service de la protection civile

9 / 100

Les sapeurs pompiers civils de la région de l’Iffou ont célébré, le vendredi 1er mars 2024, au centre de la protection civile de Daoukro, la 34è édition de la journée mondiale de la protection civile autour du thème :  » Les technologies innovantes au service de la protection civile « . 

A cette occasion, Konan Evariste, 1er adjoint au maire de Daoukro, a, au nom du maire, indiqué que cette 34è édition de ladite journée dont le thème est très évocateur permettra d’intégrer la technologie au système de gestion des risques et des urgences. Il a donc invité tous les acteurs de la protection civile à s’investir davantage au développement et à l’intégration des technologies innovantes non sans réaffirmer l’engagement du conseil municipal à soutenir la protection civile, à jouer son rôle dans la réduction des risques et des catastrophes.

Bédié Ernest, directeur de cabinet du conseil régional, représentant Traoré Adam-Kolia, président du conseil régional, parrain de la cérémonie, a, au nom de ce dernier, félicité le commandant Ibrahima Sory Doumbia, chef du centre de la protection civile de l’Iffou et ses collaborateurs avant de les encourager pour le travail colossal qu’ils abattent chaque jour pour protéger et sauver la vie et les biens des populations en dépit des maigres moyens dont ils disposent.

 » Le président du conseil régional de l’Iffou est sensible à cet état de fait. C’est pourquoi, il n’a de cesse de faire les mains et les pieds au regard des moyens mis à sa disposition pour contribuer autant que faire se peut à l’amélioration de vos conditions de travail qui, à coup sûr, impactera positivement votre efficacité sur le terrain au grand bonheur de nos populations. Monsieur le préfet, l’intégration effective des nouveaux locaux de nos soldats du feu offert par le conseil régional reste, entre autres, l’un de nos combats. Aussi, la connexion au réseau électrique et au réseau d’eau potable restent-elles les freins au déménagement du centre de la protection civile. C’est pourquoi, monsieur le président du conseil régional voudrait que vous pesez de tout votre poids régalien pour l’effectivité de cette intégration des nouveaux locaux avec toutes les démarches déjà entreprises « , a-t-il dit.

Soro Sana, préfet du département de Ouellé, représentant Djiké Raymond Claude, préfet de la région de l’Iffou, préfet du département de Daoukro, président de la cérémonie, a, au nom de ce dernier, dit qu’en Côte d’Ivoire particulièrement, le président de la République et l’ensemble du gouvernement accordent une place de choix à la protection civile en raison, entre autres, des phénomènes de feux de brousse avec plus de mille hectares de forêts détruits en moyenne par an, d’inondations avec 30 cas de décès enregistrés en juillet 2023 seulement, d’incendies domestiques électriques ou d’explosions de gaz avec 1270 cas enregistrés en 2024 ainsi que de nombreux accidents de la circulation (9062 cas en 2023 pour 21409 victimes à titre d’illustration).

Il est revenu sur la création de l’Office National de la Protection Civile avant de demander à l’auditoire de dire merci par reconnaissance aux sapeurs pompiers civils. Pour le reste, il a parlé des objectifs de la 34è édition de la journée mondiale de la protection civile qui sont de deux ordres avant d’inviter chacun et chacune à être attentifs aux informations, aux messages et aux enseignements qui seront véhiculés.

Ibrahima Sory Doumbia, chef du centre de la protection civile de l’Iffou, a donné les missions et la nouvelle dénomination de la structure avant de faire le bilan de l’exercice 2023.

Bédié Kouakou Guillaume, 2è adjoint au maire de Daoukro, a, pour sa part, prononcé une conférence autour du thème :  » Les technologies innovantes au service de la protection civile « .

Nous y reviendrons.

C.K

Correspondant régional