AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Finale de la CAN 2023 CIV-Nigeria, ce soir: Faé et Haller rassurent pour la victoire des Eléphants

3 min read
Fae et Haller CAN 2023
6 / 100

A 20h (GMT) ce soir, la 34eme Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, qui a débuté en Côte d’Ivoire depuis le 13 janvier 2024, sera à 90 minutes, voire 120 minutes, de la fin de la compétition avec la finale qui oppose le pays organisateur et le Nigeria, au stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé.

Avant cette dernière rencontre, l’entraineur Emerse Faé et l’attaquant ivoirien Sébastien Haller étaient face à la presse pour rassurer les supporters ivoiriens, selon l’information rapportée par le confrère abidjan.net.

Fae et Haller CAN 2023
Finale de la CAN 2023 CIV-Nigeria, ce soir: Faé et Haller rassurent pour la victoire des Eléphants 7

« Nous avons là une belle opportunité pour mettre une autre étoile sur le maillot ivoirien [..] Le fait que le Nigeria nous ait battus en phase de poule est une nouvelle motivation pour nous, dans la mesure où nous savons désormais ce qu’on doit faire», a rassuré le coach ivoirien, Emerse Faé qui était face à la presse hier samedi 10 février 2024 à Abidjan-Treichville.

À la veille de la finale de la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, Côte d’Ivoire 2023, le sélectionneur des Éléphants de Côte d’Ivoire, Emerse Faé qui avait à ses côté son attaquant Sébastien Haller s’est montré particulièrement rassurant. Pour lui, la principale leçon que le staff technique et d’encadrement tire de la défaite face au Nigeria en poule, « c’est de se focaliser sur nous mêmes, sur notre jeu tactique et avoir la maîtrise du match».

Même si le coach ivoirien avoue que le Nigeria qui a fait un parcours sans faute, contrairement à son équipe qui a eu un début de compétition quelque peu difficile. « Mais nous sommes montés en puissance match après match. Et donc sur le plan psychologique et mental, je peux dire que nous sommes à égalité. Nous méritons d’être en finale», a-t-il déclaré.

Selon lui, après le match contre la RD Congo en demi-finale, son effectif a eu des pépins physiques. « Mais comme je ne cesse de répéter, nous sommes un groupe de 27 joueurs. Je connais bien cette équipe des Éléphants. Après tout ce qui est arrivé, nous avons cherché à recréer la bonne ambiance et un bel état d’esprit dans le groupe», indique M. Faé.

Sébastien Haller a pour sa part assuré que forcément le match sera relevé. « À nous de savoir desserrer leur ligne défensive et profiter de leur faiblesse que je ne vais pas étaler ici et faire un bon match. Il nous revient de tout donner et de ne rien regretter», a déclaré Sébastien Haller.

GRO

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading