AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

CAN 2023/Soutien aux Eléphants: Le symbole d’une Côte d’Ivoire unie, qui gagne… bravo aux parlementaires ivoiriens

2 min read
db558dc5 5147 4b65 a4ec cb0610c723db
10 / 100

Les Eléphants de Côte d’Ivoire se sont qualifiés pour la finale de la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football que leur pays organise.

Passés tout près de l’élimination après les phases de poules marquées par une cinglante défaite face aux Equato-guinéens, les représentants ivoiriens ont montré un tout autre visage à l’étape des matches à élimination directe.

Ce nouveau souffle des hommes de Faé Emerse a relancé et consolidé l’union sacrée autour d’eux qui s’était effritée.

En première ligne, les représentants du peuple. Qui mieux que les députés pour incarner l’amour des Ivoiriens pour Haller, Adingra, Aurier, Kessié, Fofana, Gradel, Krasso, Gislain, Sangaré, bref, pour le Onze national de Côte d’Ivoire ?

En effet, comme à Yamoussoukro lors des huitièmes de finale, Bouaké pour les quarts, le Président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo, accompagné de plusieurs vice-présidents dont le ministre Maurice Kakou Guikahué et une forte délégation de parlementaires ont apporté le soutien du peuple de Côte d’Ivoire aux Pachydermes ivoiriens, hier encore, au stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé.

Un soutien gagnant car les Eléphants ont obtenu leur ticket pour la finale de la meilleure CAN jamais organisée en disposant des Léopards de la République Démocratique du Congo en demi-finale sur la plus petite marque (1-0).

Les députés ivoiriens, qui n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin, promettent un autre afflux sur Ebimpé, le dimanche 11 février prochain, lors de la finale face aux Green Eagles du Nigeria pour porter les Eléphants sur le toit de l’Afrique.

Espérons simplement que les Ivoiriens qui ont montré leur unité durant cette compétition continueront dans cette dynamique pour aborder les questions liées aux problèmes de santé, d’emploi des jeunes, d’électricité, d’eau potable, de logement, de cherté de la vie, de corruption qui vont se présenter à eux dès le lundi 12 février 2024.

La CAN, elle, aura refermé ses portes avec son lots d’émotions fortes à tous les niveaux.

TRETA Zoumana

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading