AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Première session 2024 du Sénat: Kandia Camara définit les grands axes de l’année… Son message aux Eléphants de Côte d’Ivoire

7 min read
653571dd 68c4 47ce 9b53 3c2faad7fc04
10 / 100

Après l’Assemblé nationale, il y a une semaine, le Sénat de Côte d’Ivoire, conformément à l’article 94 nouveau de la Constitution, a ouvert de façon solennelle sa première session, ce mercredi 31 janvier 2024.

Cette première session qui s’achèvera en Juin 2024 prochain, verra les Sénateurs exécuter leur première mission, celle de légiférer. Ainsi, face aux Présidents d’institution dont le Haut Représentant du Président de la République, Gilbert Kafana Koné, des membres du Corps diplomatique, des membres du Gouvernement présents, la patronne du Sénat ivoirien, Kandia Camara dans son adresse solennelle d’ouverture a fait l’annonce de six (06) projets de loi déjà déposés sur la table des Vénérables « () Notamment ceux ayant trait au Code électoral et au Code de la nationalité. »

« A l’instar des sessions précédentes, un intérêt tout particulier sera porté à la qualité de la loi. On le sait, la doctrine reproche souvent au législateur « l’art de mal légiférer » et la faiblesse de la rigueur dans la production du droit. Or, la lisibilité, l’accessibilité, l’intelligibilité, la simplicité postulent que les citoyens soient en mesure de déterminer ce qui est défendu par le droit applicable, sans que cela n’appelle de leur part des efforts insurmontables. Pour parvenir à ce résultat, les normes édictées doivent être claires et intelligibles. La qualité de la règle et, surtout, sa bonne compréhension sont des exigences de sécurité juridique… », a-t-elle enjoint les parlementaires de la Chambre haute « à aller plus en profondeur dans son œuvre d’examen de la loi afin de s’assurer que la loi réponde aux besoins de nos concitoyens. »

Se penchant sur la mission de représentation des collectivités territoriales qui est la leur, la Présidente de la Chambre des Sages, d’indiquer en claire ce que son institution fera en cette année 2024 « () Le Sénat entend poursuivre son plaidoyer auprès du Gouvernement en vue de l’amélioration de la politique de décentralisation dans notre pays. En effet, les collectivités territoriales jouent un rôle essentiel dans le développement économique de notre pays par les réponses appropriées qu’elles apportent aux besoins de développement économique et social des populations. Il importe, par conséquent, d’encourager une gestion de proximité efficiente des collectivités territoriales et d’en faire de véritables centres économiques locaux par la promotion de partenariats avec le secteur privé, notamment dans le domaine de la transformation de nos produits agricoles… », a-t-elle fait noter avant de se tourner vers les Ivoiriens établis hors de Côte d’Ivoire. Qui au nombre 1.2 million de partout le monde apporte selon elle apporte une « contribution de cette diaspora à l’économie ivoirienne est estimée à 1,2% du Produit Intérieur Brut (PIB), avec des flux financiers d’un montant de 180 milliards de francs CFA et des investissements directs évalués à environ 10 milliards de francs CFA. » Avec cet apport important, elle entend, avec le concours du Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, « organiser de manière effective un cadre de concertation avec la diaspora ivoirienne pour une représentation plus efficace, en vue d’une meilleure participation au développement de la Côte d’Ivoire. »

« Au titre de la diplomatie parlementaire, nous poursuivrons le maillage de nos relations de coopération bilatérales et multilatérales tant sur le plan national qu’international. Ainsi, en 2024, le Sénat envisage de participer à plusieurs événements interparlementaires majeurs en Afrique, en Europe, en Amérique et en Asie. Au cours de cette année, nous aurons l’honneur de recevoir Madame Raymonde Gagné, Présidente du Sénat du Canada, dans le cadre d’une visite qui devrait permettre à notre Institution de tirer profit de la riche expérience de cette chambre créée en 1867, notamment en matière de procédure législative, de diplomatie et de coopération parlementaires. Par ailleurs, notre pays accueillera, au cours de l’année 2024, de grandes rencontres interparlementaires, notamment la 18ème Conférence de l’Union des Parlementaires des Etats membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (UPCI) et la 5ème Assemblée générale et le Symposium de l’Organisation Africaine des commissions des comptes publics (AFROPAC). La vitalité de notre diplomatie parlementaire traduit, pour notre part, la détermination du Sénat de la République de Côte d’Ivoire à jouer un rôle plus accru tant sur la scène nationale qu’internationale afin de contribuer de manière significative au rayonnement de notre pays. L’ensemble des actions sus mentionnées, devraient être encadrées par un plan stratégique couvrant les années 2024 à 2028, qui vous sera transmis pour adoption au cours de la prochaine séance plénière de notre Institution. », a-t-elle annoncé cette offensive de la diplomatie parlementaire.

Aussi, au cours de cette adresse solennelle, Kandia Kamissoko Camara n’a pas manqué de saluer le progrès constaté selon elle, de la Côte d’Ivoire « () Notre pays consolidei de plus en plus sa place de locomotive de la sous-région ouest-africaine et s’illustre tout particulièrement en Afrique par la qualité de ses infrastructures routières, sanitaires, sportives, scolaires, universitaires, sécuritaires, etc. Le Sénat voudrait, ici, par ma voix, féliciter Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, pour sa vision prospective qui permet de façon progressive la transformation structurelle et durable de notre pays. C’est donc l’occasion d’appeler l’ensemble de nos compatriotes à faire confiance au leadership éclairé du Président de la République Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, aujourd’hui seule véritable boussole de la destinée de notre Nation… », a-t-elle félicité le Chef de l’Etat avant de souligner que « Le Sénat, pour sa part, affirme sa pleine adhésion aux orientations définies par le Président de la République pour cette année 2024 au cours de son adresse à la Nation le 31 décembre 2023. » « Aussi s’engage-t-il à apporter tout son appui au suivi des grands projets agricoles et agropastoraux prévus dans certaines circonscriptions, visant à atteindre l’autosuffisance alimentaire. Pour ce qui concerne la mise en œuvre des engagements pris par notre pays lors de la COP 28, je voudrais inviter Mesdames et Messieurs les Sénateurs à se tenir aux côtés des Collectivités territoriales afin de prêter une, attention toute particulière aux préoccupations liées à la lutte contre les changements climatiques. »

                  MESSAGE AUX ELEPHANTS DE CÔTE D’IVOIRE

Pour terminer, son discours la Présidente de la deuxième Chambre du Parlement ivoirien, comme à l’entame de son propos, a tenu à envoyer un message fort aux Pachydermes « je voudrais réitérer les félicitations et les encouragements du Sénat à notre équipe nationale de football. Vos illustres prédécesseurs que je viens de citer vous ont montré la voie. Vous nous faites vivre, au cours de cette CAN, des moments d’émotion exceptionnels. Vous avez pu vous rendre compte de l’amour que vous portent le Président de la République, premier Capitaine des Eléphants, et chacune et chacun des Ivoiriens. Séko Fofana, Franck Kessié, Serge Aurier, Ibrahim Sangaré, Kossounou Odilon, Sébastien Haller, Simon Adingra, Nicolas Pépé, Diakité Oumar, Yahia Fofana ainsi que tous les autres membres de notre équipe nationale, vous le savez, le trophée continental est plus que jamais à notre portée. Il ne nous reste plus que trois matchs pour le sacre continental. Il ne nous reste plus que trois finales à jouer. Tous les ivoiriens seront à vos côtés à Bouaké le samedi 03 février 2024 en vue de la qualification pour la demi-finale. Chers Eléphants, La CAN c’est chez nous et le trophée doit rester chez nous. Vous avez montré au peuple ivoirien que vous pouvez le faire. Faites-le pour le premier Capitaine des éléphants, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Alassane OUATTARA. Faites-le pour le peuple ivoirien qui vous aime et vous adule tant. Faites-le pour vous-mêmes, pour l’amour que vous avez pour votre patrie et pour la fierté que vous avez d’arborer le maillot national et de représenter la Nation toute entière.

Ange Nicaelle LYRANE

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading