Marius Konan Statuts Pdci 1

PDCI/Non respect de sa parole donnée: Cowppli-Bony «est manipulé par des intrigants», selon Marius Konan (PP de MKG)

10 / 100

L’honorable Koffi Marius KONAN, délégué PDCI, membre du Bureau politique, député à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et porte-parole du candidat Maurice Kakou Guikahué pour la présidence du PDCI-RDA, était hier dimanche 26 novembre 2023, face à la presse pour dénoncer certaines attitudes de Pr Cowwppli-Bony, président intérimaire du parti. Déclaration liminaire.

Marius Konan Statuts Pdci
PDCI/Non respect de sa parole donnée: Cowppli-Bony «est manipulé par des intrigants», selon Marius Konan (PP de MKG) 27

Mesdames et Messieurs,

Chers amis de la presse,

Après le dépôt officiel de sa candidature le vendredi 17 novembre 2023, le Vice-Président, Secrétaire Exécutif en chef du PDCI-RDA, le Professeur Maurice Kakou Guikahué, a invité la presse nationale et internationale à une rencontre à l’espace Latrille Events où, il a fait une déclaration solennelle de candidature le mardi 21 novembre 2023.

A cette occasion, mon candidat Professeur Maurice Kakou Guikahué, Vice-Président du PDCI-RDA, Secrétaire Exécutif en chef a donné les raisons qui justifient sa candidature, présenté sa vision à court et moyen terme et indiqué les valeurs qui sous-tendent sa vision avant de prendre l’engagement de ne pas se porter candidat à la présidentielle de 2025, mais plutôt de s’atteler à préparer le Parti et le mettre à la disposition du candidat du Parti à l’élection présidentielle  d’octobre 2025.

Il a parachevé  sa déclaration du mardi dernier par la présentation de quelques membres de sa direction de campagne et m’a désigné comme son Porte-parole, celui qui parlera en son nom.

Mesdames et Messieurs,

Le 8ème Congrès extraordinaire doit permettre d’élire le nouveau Président du PDCI-RDA. Mon candidat Professeur Maurice Kakou Guikahué, Vice-Président du PDCI-RDA, Secrétaire Exécutif en chef souhaite vivement que tout le processus devant conduire à l’élection du Nouveau Président se déroule dans      

un esprit de famille dans le respect scrupuleux des Statuts et Règlements Intérieur qui ont permis dès le 2 Août 2023, de confier l’intérim de notre très regretté guide, Président Henri Konan Bédié, pour une période de Six (06) mois maximum au doyen d’âge des Vice-Présidents, et de laisser par ailleurs en place le Secrétariat Exécutif ; évitant ainsi l’implosion redoutée par certains.

Mon candidat, le Professeur Maurice Kakou Guikahué, Vice-Président du PDCI-RDA, Secrétaire Exécutif en Chef, qui totalise trente-deux (32) années de présence au Bureau Politique du PDCI-RDA sans discontinuité ; avec un parcours de militant aussi riche qui commence en 1977 par le MEECI et un engagement constant aux cotés des Président Félix Houphouët Boigny et de son digne successeur Henri Konan Bédié dont il a bénéficié de la confiance, veut désormais servir de trait d’union entre les générations.

Quelle est sa vision ?

Il a affirmé lors de sa déclaration de candidature « Dès ma prise de fonction, je m’engage à faire du PDCI-RDA un Parti fort, attrayant et conquérant, leader en Côte d’Ivoire et en Afrique. »

Pour y parvenir, mon candidat a identifié dix-huit (18) actions à mener, cependant, Permettez-moi de  vous en rappeler trois (3):

1- Pérenniser l’œuvre des Présidents Félix Houphouët-Boigny et Henri Konan BÉDIÉ, contribuer à la consolidation de la Paix par le dialogue, la réconciliation nationale et la cohésion sociale ;

2- Œuvrer au rassemblement, à l’unité et à la cohésion au sein du Parti ;

3- Soutenir le Candidat du PDCI-RDA en vue de le conduire à la victoire lors de l’élection présidentielle d’octobre 2025 ;

Comme vous pouvez le constater, mon candidat à une vision qui repose sur des valeurs et notre équipe sait exactement ce qu’il faut faire. C’est la raison pour laquelle mon candidat ne sera que le Président du Parti, pour le préparer et le mettre à la disposition de celui que la Convention désignera comme candidat du PDCI-RDA.

Il l’a exprimé en ces termes :

« J’ai également pris la décision de m’occuper exclusivement du Parti ; c’est à dire de ne pas me présenter à l’élection présidentielle de 2025, une fois élu Président du PDCI-RDA ; mais de m’atteler plutôt à préparer le PDCI-RDA et à le mettre à la disposition du candidat Parti à la présidence de la République.

C’est un engagement ferme de ma part. »

Fin de citation.

Mon candidat qui a une vision pour le Parti a décidé de ne pas être candidat à la Convention qui désignera le candidat du PDCI-RDA à l’élection présidentielle d’octobre 2025 mais d’organiser le Parti, de le remobiliser et de le mettre  en ordre de bataille pour accompagner celui que nous aurons choisi pour la présidentielle de  2025.

Voilà ce que nous devrions tous retenir.

Au moment où l’équipe de campagne du Professeur Maurice Kakou Guikahué travaille sereinement avec pour souci de préserver notre unité, elle découvre que le Doyen des Vice-présidents, Président par intérim, est manipulé par des intrigants, en violation des dispositions des Statuts et Règlements Intérieur du PDCI-RDA.

En effet, le Président par intérim pour six mois, a publié un communiqué dans lequel, il tente malicieusement de jeter le discrédit sur mon candidat, en tentant malencontreusement de le faire passer pour un militant indiscipliné et préparer les esprits à son limogeage programmé.

Or les  dispositions pertinentes de l’article 43 des Statuts et Règlement intérieur indiquent clairement que le Secrétariat Exécutif reste en place.

Au surplus, l’usage dans le parti, me permet de rappeler que notre très regretté Président Henri Konan Bédié, le Secrétaire Général Laurent Donan FOLOGO était candidat à la Présidence du Parti en 2002 sans qu’il n’ait été appelé de se mettre en congé.

Vous vous souviendriez également de ce que Notre très regretté Président Henri Konan Bédié, le Secrétaire Général Alphonse Djédjé Mady et le Président national de la JPDCI, étaient tous les trois (3) candidats au XII -ème Congrès tenu en 2013.

A aucun moment la question de la mise en congé n’a été évoquée ni exigée. D’où vient donc cette nouvelle décision sans fondement textuelle ni jurisprudentielle qui cache mal le parti pris que les manipulateurs et intrigants du Parti veulent imposer au Président par Intérim, qui, n’agit plus en bon père de famille comme il l’avait promis.

Mesdames et Messieurs,

Chers amis de la presse,

Je vous remercie infiniment pour votre aimable attention. Je me tiens à votre disposition pour vos questions.

Je vous remercie

Honorable Marius Konan

Porte-parole du candidat MKG