AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Daoukro (Iffou) : Le député Akoto Olivier offre des bons de réduction à une cinquantaine d’élèves et sensibilise les parents

6 min read
IMG 20231028 WA0253
11 / 100

L’honorable Akoto Kouassi Olivier, député de Daoukro-N’gattakro, a offert, le samedi 28 octobre 2023, à la permanence du festival international de la culture et des arts de Daoukro (FICAD), des bons de réduction à une cinquantaine d’élèves. Il s’agissait pour lui à travers ce geste d’aider un tant soit peu ses parents, ses petits frères et ses petites sœurs pour cette rentrée scolaire 2023-2024.

A cette occasion, Touré Gbayougo, son collaborateur, a situé le cadre de la rencontre. Pour sa part, l’honorable Akoto Olivier a, d’entrée, salué et dit merci à chacun et à chacune pour leur présence.

« Comme l’a si bien dit mon collaborateur, chaque année, nous faisons l’effort d’aider quelques parents d’élèves, quelques enfants qui sont un peu en situation difficile, un peu défavorisés. Tout le monde a besoin d’aide. On fait ce qu’on peut pour apporter une petite contribution. Raison pour laquelle, on a essayé de trier sur le volet quelques personnes à qui on va apporter un petit soutien pour contribuer à leur propre scolarité », a-t-il expliqué.

Et d’ajouter, s’adressant aux heureux bénéficiaires, que « Daoukro est grand. Il y a au moins une quarantaine de villages et de quartiers. Daoukro-N’gattakro. On est tellement sollicité qu’on ne peut pas satisfaire tout le monde et quelque soit ma bonne volonté, je ne peux pas tout faire. Voilà pourquoi symboliquement, on va vous octroyer des bons de réduction pour vos écoles et ces bons vont vous permettre d’avoir des réductions de 20, 25, 40, 45% au niveau de votre scolarité. Ça, c’est la première mission que je me suis assignée pour vous « .

La seconde mission, fera-t-il savoir, c’est que les élèves et les étudiants qui vont bénéficier de ces bons de réduction, ce qui est le privilège que vous allez avoir, c’est que vos noms seront ici et on va vous suivre durant toute l’année scolaire.

  » On va vous suivre et à partir de ce mois d’octobre jusqu’en décembre, ceux qui vont être parmi les trois premiers de chaque classe là où ils sont, ils vont informer mon collaborateur (Touré) et on va au fur et à mesure renforcer la prise en charge pour les encourager. C’est une des surprises que je vais vous faire mais quand vous allez finir, ceux qui sont en classe de troisième et en classe de terminale qui vont avoir le BEPC et le BAC, on va les soutenir encore pour qu’ils puissent aller loin et maintenant ceux qui sont dans les grandes écoles et qui vont avoir le BTS, on va les aider à trouver des stages et peut-être leur permettre d’avoir du boulot « , a-t-il promis.

Donc, fera-t-il observer, au delà de ces bons de réduction qui sont là et qui paraissent peut-être infimes, 30.000 F sur la réduction de ta scolarité, 40.000, 50.000, ce n’est pas trop mais c’est un peu quand même mais c’est surtout le suivi qu’on va faire qui est important.

Ensuite, a-t-il prévenu, les élèves et les étudiants qui vont avoir ces papiers (les bons de réduction), dites-vous que vos noms sont ici et que vous n’avez plus droit à vous amuser.

 » Je veux vous aider mais pour qu’on t’aide, il faut que toi même tu t’aides « , a-t-il conseillé.

Puis, dira-t-il, c’est la première information que je vous donne. La seconde information, c’est quand même quelques précisions.  » On a pu négocier avec des grandes écoles, des lycées et collèges que je vais soutenir mais il y a certains parents qui ont déjà bénéficié de réductions. Donc, si on vous donne ces bons de réduction et si vous arrivez là-bas et que votre nom a été déjà pris en compte comme quelqu’un qui a déjà bénéficié de bon de réduction, naturellement, on ne va pas faire deux fois de réduction « , a-t-il précisé avant d’interroger :  » Vous comprenez non ? « . C’est très important. Il faut que vous sachiez ça.

Il a fait d’autres mises au point non sans prodiguer des conseils aux bénéficiaires. Il a profité de l’occasion pour les sensibiliser sur les maux qui minent l’école interpellant les parents de renforcer la surveillance de leurs enfants. Il leur (les parents) a demandé de mettre l’accent sur leur éducation à la maison.

Il est revenu sur l’éducation des parents d’avant non sans faire connaître que les parents d’aujourd’hui ont une responsabilité dans l’éducation de leurs enfants. Il a évoqué le mauvais comportement des élèves à la veille des congés les exhortant à étudier. Sinon, leur-a-t-il dit, si vous n’étudiez pas, demain, vous allez être des charges pour vous même. Il leur a prodigué des conseils indiquant :  » Je vous demande pardon. Je fais ça pour vous aider et pour aider les parents « .

Il a sensibilisé les jeunes filles sur les grossesses non désirées et les mauvaises pratiques, les invitant à les oublier et à se consacrer à leurs études. Il a, pour finir, incité chacun et chacune au respect de leurs parents.

Après quoi, il a remis les bons de réduction à chaque bénéficiaire.

Monsieur Djè a, au nom des parents d’élèves, fait des témoignages avant de faire des bénédictions pour l’honorable Akoto Olivier. Essi Amoin Pélagie, élève en classe de terminale G1 au collège Avila, a, au nom des élèves, dit merci à l’honorable Akoto Olivier d’avoir pensé à eux avant de prier Dieu pour qu’il lui accorde une très longue vie et une santé de fer pour qu’il fasse davantage.

C.K

Correspondant régional                    

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading