AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Colloque international: Pr. Niamkey Koffi définit « l’Houphouëtisme » comme un objet de discipline scientifique

4 min read
Niamkey Koffi
9 / 100

Comme annoncé, le Colloque international sur l’Houphouëtisme, a ouvert ses portes à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro, lundi 16 octobre 2023. C’est en présence de plusieurs personnalités du monde universitaire, politique, et de la société civile, que s’est faite cette ouverture qui a vu outre les adresses, la leçon inaugurale, les témoignages des Ministres Jean Claude Delafosse, Jean Marie Kacou Gervais, Augustin Thiam, représenté pour la circonstance par le Préfet hors grade, Anon Léopold Florent.

Pour la remise des clés de la ville aux hôtes venus d’Afrique, d’Europe et du Canada, il est revenu au premier adjoint au maire, Baba Sylla, de traduire sa reconnaissance au Secrétaire général de la FFHB pour cette initiative qui marque les 30 ans du décès du Président Félix Houphouët-Boigny et des 50 ans de la création de la FFHB.

C’est pourquoi, en qualité de natif de la ville chère au premier président ivoirien, il s’est souvenu « d’un homme visionnaire, d’un bâtisseur infatigable, d’un homme d’Etat émérite. »

« C’est grâce à ces valeurs d’humaniste, de paix, de dialogue et de solidarité que notre nation, a pu se développer et prospérer. (…) En tant que commune où repose le Président Félix Houphouët-Boigny et où se trouve la célèbre Basilique Notre Dame de la Paix, nous sommes fiers d’être les gardiens de cet héritage si précieux. Nous sommes engagés et déterminés à préserver les principes de paix, de tolérance, d’unité et de progrès qui ont fait de notre Président un symbole de l’Houphouëtisme», s’est réjoui Baba Sylla.

Comme lui, professeur Jean Noël Loucou, Secrétaire général de la FFHB, initiateur dudit colloque s’est réjoui de l’adhésion de ses pairs savants et sachants qui n’ont pas hésité à venir porter leur concours à cet immense travail scientifique qu’est l’étude de « L’Houphouëtisme ».

Les saluant, à l’instar du gaullisme, de reaganisme, thatchérisme, il a encouragé les uns les autres à « réfléchir sur la pensée de nos grands hommes. Et Houphouët-Boigny en est un assurément, ne peut ne pas être nos propres critiques. Pourquoi ne pas capitaliser ces sommes d’expériences théoriques et pratiques pour poser les problèmes de notre devenir commun et les résoudre ? (…) De même Félix Houphouët-Boigny est le père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne. Il mérite d’être étudié, d’être célébré, d’être rappelé à la mémoire collective», a suggéré le SG de la FFHB.

Professeur Niamkey Koffi, Président du Comité scientifique, pour appuyer les dires du patron de la FFHB, a souligné que ce néologisme qu’est « l’Houphouëtisme » a le mérite d’être comme un objet de discipline nouvelle, une discipline scientifique : « Nous avons pris l’habitude, dans l’univers universitaire de nous pencher sur des objets, des auteurs qui sont venus d’ailleurs. Houphouët-Boigny, aujourd’hui nous dit, il nous invite à retourner dans notre propre orbite pour porter notre regard au plus profond de nous-mêmes. (…) Oui l’Houphouëtisme est un objet, il devra être pour nous un objet de discipline, une discipline nouvelle ; une discipline scientifique. Il nous impose et nous commande d’affiner notre méthodologie. »

Indiquant qu’une soixantaine de communications tourneront autour des différents axes définis, il a souligné que : «L’objectif poursuivi par la Fondation est d’apporter une touche scientifique à l’approche de ce concept nouveau qui est en même temps une fierté pour la Côte d’Ivoire et pour l’Afrique… »

Le Préfet de Région, préfet du département de Yamoussoukro, Coulibaly Gando, ouvrant les travaux, a salué une fois de plus l’initiative du Secrétaire général de la FFHB, avant d’encourager les étudiants venus nombreux, à une assiduité et à une écoute attentive. Car dira-t-il « demain il vous appartiendra de pérenniser et de consolider le travail de vos ainés… »

ANL

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading