b45bacdd 5f0b 4111 b945 392cd503661a

Yamoussoukro: Le Sous-préfet invite la jeunesse à s’approprier les programmes et projets de l’Etat

12 / 100

Le Sous-préfet de Yamoussoukro, Yéo Dohogninnina, avait à sa prise de contact avec la jeunesse, à sa prise de fonction, pris l’engagement de faire de l’insertion professionnelle de la jeunesse son cheval de bataille. Cela, à travers un suivi régulier des projets et programmes initiés par le l’Etat de Côte d’Ivoire et pilotés par les différents ministères techniques.

Pour joindre l’acte à la parole, il a rencontré les différents mouvements et associations de jeunesse, le vendredi 14 juillet 2023, à la grande salle de réunion de la Sous-préfecture de Yamoussoukro.

Comme ordre du jour de ce rendez-vous : « échanges d’informations sur les programmes et projets d’insertion professionnelle des jeunes de Yamoussoukro.»

Etaient présents à cette séance de travail le Directeur régional des Sports et de l’économie sportive, Anassé N’cho Marcellin, qui a présenté 28 métiers des sports pour lesquels 5000 jeunes seront recrutés. Ces métiers des sports sont liés à l’organisation de la Can pour la plupart.

Kra Karim, Conseiller en insertion professionnelle à l’Agence emploi jeunes, a quant à lui présenté l’ensemble des programmes et projets conduits par cette structure en direction des jeunes. Dame Francine Bley, Directrice régionale de la promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique et son équipe ont appesanti leur présentation sur le service civique national jeunes qui se tiendra cette année à l’Académie des sciences de la Mer à Abidjan. Yamoussoukro devra prendre part à ce rassemblement avec 40 jeunes volontaires.

En prélude à la célébration de l’indépendance, il sera organisé une marche au flambeau et 100 jeunes pour la paix. 100 autorités politiques et administratives se joindront aux 100 jeunes pour cette marche.

 « Lorsque je vous recevais pour ma prise de contact avec la jeunesse, j’avais dit que cette année c’est l’année de la jeunesse et j’ai pris l’engagement pour dire qu’à chaque fois que le Gouvernement va initier des projets à l’endroit de la jeunesse, j’allais vous réunir pour vous donner des informations pour que chacun d’entre nous puisse avoir ces informations et se les approprier pour que l’année de la jeunesse à Yamoussoukro soit une réalité», a-fait savoir le Commandant Yéo Dohogninnina à l’entame de son propos d’ouverture de la séance de travail.

Qui poursuivant a fait noter qu’«il ne faudrait pas que ces programmes et projets bénéficient aux jeunes d’ailleurs et que nous à Yamoussoukro ici nous ne puissions pas en bénéficier. C’est dans ce cadre-là que je vous ai fait appel pour qu’ensemble nous parcourions les projets et programmes que l’Etat de Côte d’Ivoire a initiés en faveur des jeunes de Côte d’Ivoire pour leur insertion.»

Poursuivant, il a voulu faire quelques précisions de taille : « Nous, administration, on ne viendra pas vous vendre de la fiction. Il y a nombre de vos frères qui ont déjà bénéficié de financement de projets. Nous sommes engagés dans un commerce de vérité avec vous. Relayer les informations reçues ici dans toutes vos associations, dans tous vos mouvements. Ce sont des programmes et projets pour tous les jeunes sans distinction d’ethnie, de religion, de parti politique etc. Tu es jeune, tu es éligible, viens souscrire aux différents programmes et projets pour ton insertion socioprofessionnelle.»

ANL