b31828cc ac14 4889 aeb3 120c37fd83fa

CAN de football en Côte d’Ivoire : Le compte à rebours a commencé…

12 / 100

Le 45ème congrès de la Confédération africaine de football (CAF) s’est ouvert ce matin à Abidjan. Si cette session de l’instance fédérale du football africain est focalisée sur le renouvellement partiel du comité exécutif de la CAF, pour les experts avertis du milieu footballistique, elle finira de convaincre les plus sceptiques sur la capacité de la Côte d’Ivoire à être prête pour accueillir la 34ème édition de la CAN.

La tenue de cette AG à six (6) mois de la compétition vient confirmer les propos du Ministre des Sports, Paulin Claude Danho lors de la conférence de presse qu’il a animée, le mardi 11 juillet dernier au stade olympique Alassana Ouattara d’Ebimpé.

« La Côte d’Ivoire est prête et les infrastructures sportives, d’hébergement et connexes sont disponibles. Il appartiendra à la CAF, en temps et heure voulus, de venir réceptionner les clés selon son timing et lancer les branding pour que la fête commence», avait-il dit.

Face à un peu plus de 200 journalistes nationaux et internationaux, le patron du sport ivoirien a fait un tour d’horizon sur tous les ouvrages dédiés à la CAN qui débutera le 13 janvier pour s’achever le 11 février 2024 au stade d’Ebimpé.

Les six (6) stades de compétitions, 24 terrains d’entrainement, les trois (3) cités CAN de 32 villas comprenant 5 chambres chacune à Bouaké, Korhogo et San Pedro et l’hôtel de 50 lits, dans la cité du Poro, pour le staff et du personnel d’appui de la CAF, selon le ministre Danho, sont disponibles.

Le locataire du 2ème étage de la Tour A au Plateau n’a pas manqué de révéler que les plateaux et capacités techniques au niveau aéroportuaires, sanitaires, routières, touristiques et sécuritaires ont été renforcés et améliorés pour une parfaite organisation du plus prestigieux évènement sportif du continent.

Pour finir, le ministre Paulin Claude Danho a rassuré sur la capacité du peuple ivoirien à offrir la plus belle CAN jamais organisée parce que « nous allons avoir une ambiance extraordinaire durant cette compétition continentale qui viendra consolider le brassage déjà existant dans notre pays sans compter le flux de nombreux supporters qui viendront quasiment à pied, à pirogue parce que nous sommes un peuple très ouvert où les gens ont de la famille », a-t-il conclu.

Quant à Albert François Amichia, président du Cocan et Idriss Yacine Diallo, président de la FIF, ils ont invité les Africains à l’union sacrée autour de cette CAN qui est une vitrine pour le continent.

Pour sa part, Samson Adamo, directeur des compétions de la CAF, il ne fait aucun doute que la Côte d’Ivoire offrira une belle fête à la jeunesse africaine au vue des importants travaux réalisés pour une compétition de qualité.

Tréta Zoumana

Verified by MonsterInsights