7973e445 6a5c 4532 8265 f1882b8be121

Daoukro: Pour des élections locales apaisées dans le N’zi, le Moronou et l’Iffou, le Médiateur-Délégué sensibilise les populations

12 / 100

Dans le cadre de sa mission de prévention des conflits, le Médiateur-Délégué de la République des régions du N’zi, du Moronou et de l’Iffou, a organisé, le mardi 11 juillet 2023, à la salle de réunion de la préfecture de Daoukro, une rencontre de sensibilisation et d’échanges. Il s’agissait pour lui, à l’approche des échéances électorales locales, de sensibiliser les populations pour des élections apaisées.

A cette occasion, Mme Makré Gisèle, secrétaire générale 2 de la préfecture de Daoukro, a planté le décor de la rencontre non sans saluer la présence des femmes. Elle leur a prodigué des conseils.

Mme Mian, assistante du Médiateur-Délégué, a fait le point de la tournée. Nanan N’dri Comoé 2, représentant les chefs traditionnels, a fait le point des rencontres qui ont eu lieu à Daoukro affirmant que la paix est revenue. M. Assemian Alain, directeur régional de la réconciliation et de la cohésion nationale, s’est adressé aux jeunes.

M. Kla Konan Benjamin, Médiateur-Délégué, a dit merci à chacun et à chacune pour tout ce qu’ils font pour la paix, les exhortant à poursuivre leurs actions, à la rechercher et à la consolider de la paix. Il a rappelé Félix Houphouet Boigny qui a dit : « La paix, ce n’est pas un vain mot, mais un comportement  » soutenant qu’il nous a légué un héritage : la paix.

« Il ne s’agit pas de dire la paix, mais il faut être un artisan de la paix. On doit savoir que vous êtes vraiment pour la paix. Pas celui qui dit la paix en plein jour et dans la nuit, il va chercher à transformer nos mentalités pour qu’au petit matin, quand on va se réveiller, on ne peut plus circuler « , a-t-il conseillé.

 » Donc, chers parents, chers frères, chères sœurs, nous vous demandons de poursuivre la paix, de chercher la paix et de consolider la paix. Nous sommes dans une période électorale. Or, en Côte d’Ivoire, depuis un certain nombre d’années, quand on parle d’élections, ce qui nous anime, c’est la peur, les palabres, la division, les rumeurs, la haine… Nous sommes là pour vous parler de la paix. Nous voulons vous sensibiliser sur la non-violence, le vivre-ensemble harmonieux et la cohésion sociale. Nous voulons une période électorale apaisée en Côte d’Ivoire, à Daoukro. Et donc, nous sommes là pour vous parler et nous insistons sur ce slogan : poursuivez la paix, recherchez la paix, consolidez la paix « , leur a-t-il dit.

Pour le reste, il leur a prodigué des conseils et des échanges fructueux ont meublé cette rencontre.

C.K

Verified by MonsterInsights