0c3e78bf 3677 40e9 8ff7 1eaa9b75547c

Célébré à Yamoussoukro/Le ministre Adjoumani, à ses collaborateurs: «Moi, je ne mérite pas cet hommage…»

51 / 100

Une cérémonie d’hommage a été organisée à son intention, ce jeudi 6 juillet 2023, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro. La 400 places, trop exigüe du fait de la grande mobilisation des Directeurs régionaux, départementaux et leurs collaborateurs, venus de l’ensemble du territoire.

C’est dans une salle surchauffée, que N’guessan Michel, directeur régional de San Pedro, président du forum des directeurs régionaux prit la parole pour l’hommage au Ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du développement rural.

Le faisant, il a indiqué : « Tous vos collaborateurs des services déconcentrés dans toutes leurs composantes, directeurs régionaux, directeurs départementaux, chefs de service, agents de base, syndicats vous disent merci. Et disent merci au président de la République. Vous qui, au quotidien, traduisiez la vision du chef de l’Etat en actions concrètes. Vous dont le talent personnel et l’ardeur au travail nous a valu la transformation du ministère en ministère d’Etat, nous vous disons merci. Voici quatre années que vous administrez notre ministère. Quatre années que vos collaborateurs observent avec admiration la maestria avec laquelle vous pilotez notre ministère. Monsieur le ministre d’Etat en quatre années vous avez impacté positivement le ministère et initiez beaucoup de projets pour le personnel.»

Ayant bien perçu le sens de cette journée qui lui a été dédiée, le Ministre d’Etat, Kobenan Kouassi Adjoumani, d’exprimer sa gratitude à ses collaborateurs.

« Vous venez de montrer un bel exemple ; un bel exemple d’union et de solidarité. Vous venez de montrer qu’avec l’entente et la solidarité l’on peut réussir de très grandes choses. Et c’est ce qu’on a toujours prôné. Chers collaborateurs, vous avez décidé de me rendre hommage. Moi, je ne mérite pas cet hommage. La seule personne qui mérite cet hommage c’est bien le président Alassane Ouattara. Moi, je coordonne les activités du ministère, mais si je suis là c’est grâce à lui. Donc plus que ma propre personne, c’est plutôt au président de la République son excellence Alassane Ouattara qu’on rend hommage», a-t-il d’entrée indiqué avant de poursuivre : « Nous lui rendons hommage parce que vous avez compris que c’est un homme de haute valeur. Nous lui rendons hommage parce que c’est à lui que revient tout le mérite, tout l’honneur, toute la gloire. Moi, je ne suis que son fidèle serviteur. Et je voudrais à travers mon micro lui dire merci. Merci pour les choix stratégiques qu’il a opérés dans le secteur agricole ; merci aussi pour ses choix clairvoyants qui ont une perspicacité et une pertinence qui en font des gages de succès et d’amélioration des conditions de vie de nos populations agricoles. »

Abordant les grandes questions du ministère de l’Agriculture, le patron dudit ministère d’Etat, de souligner que «vous voyez qu’en si peu de temps, le secteur agricole a été transformé à travers la structuration des filières. Du Nord au Sud, toutes les filières agricoles ont été touchées. Le karité, le coton l’anacarde, le riz, le palmier à huile, l’hévéa, le binôme café-cacao. Toutes ces actions et toutes ces réformes touchent au quotidien à la vie des agriculteurs qui représentent la proximité de l’Etat. Aujourd’hui plus que jamais, nous touchons aussi à certaines problématiques telles que la réduction de la pauvreté en milieu rural qui a toujours été au cœur de la politique agricole du président Ouattara. Nous en sommes fiers et honorés de participer à cette grande œuvre de construction de la nation ivoirienne. »

Revenant sur les conditions de travail de ses collaborateurs, le ministre d’Etat, de se montrer rassurant quant à l’avenir prometteur et radieux pour ceux-ci. «Chers collaborateurs, nous savons tous que vous travaillez beaucoup dans des conditions parfois difficiles. Je vous demande de ne pas céder au découragement, notre pays compte sur chacun de vous. C’est vous qui faites la fierté de ce grand ministère. Vous faites la fierté de la Côte d’Ivoire qui est reconnue comme un grand pays agricole. Et à vous aussi cette marque de reconnaissance et d’hommage. Vous avez décidé de me rendre hommage, mais moi, je décide à mon tour de vous rendre hommage pour votre abnégation au travail pour tout ce que vous faites», a-t-il fait savoir avant de saluer la synergie d’actions sur le terrain avec les autres ministères techniques, notamment dans la lutte particulière du travail des enfants.

Ange Nicaelle LYRANE

Verified by MonsterInsights