b101bfa2 e620 4f32 869c f0be9b23e3de

Région du Bélier: Ahoussou Jeannot a lancé le Programme d’entretien routier 2023-2025 du gouvernement

10 / 100

Jeannot Ahoussou-Kouadio, président du Sénat ivoirien et candidat du RHDP à la régionale du Bélier, a procédé, ce jeudi 29 juin 2023, au lancement des travaux de reprofilage lourds, de traitement des points critiques et de reprofilage léger sur les routes en terre dans le cadre du Programme d’entretien routier 2023-2025 du gouvernement, à partir du village de Yaakro, dans la Sous-préfecture de Molonoublé, département de Didiévi.

Le Président du Sénat de Côte d’Ivoire avait pour la circonstance à ses côtés, la Sénatrice du Bélier, Tamini Adjoua N’goh Louise, le maire de Tiébissou, N’dri Germain, l’ex-Vice-président du Pdci-Rda, Séraphin Koffi Koffi, les têtes couronnées et surtout le corps préfectoral conduit par le Préfet de région du Bélier, préfet du département de Toumodi, Germain Kouakou et une forte délégation de l’Ageroute.

Selon les détails techniques, ces travaux, inscrits dans le Programme d’Entretien Routier 2023-2025 dans la région du Bélier, coûteront à l’Etat de Côte d’Ivoire 1.721.059.855 francs CFA. Et la faisabilité se présente comme suit : les travaux de reprofilage lourd et de traitement de point critique sur 273,2 Km du réseau routier en terre sur la période 2023 – 2025 ; les travaux de reprofilage léger avec emploi partiel sur 253,30 Km du réseau routier en terre sur la période 2023-2024 ; les travaux de reprofilage léger sur les routes traitées en reprofilage lourd ou en RLEP pour un linéaire cumulé de 719, 30 Km sur la période 2024-2025. Soit un traitement d’un linéaire cumulé de 1246 Km de la région du Bélier sur une période de trois (3) ans.

Procédant au lancement desdits travaux, Jeannot Ahoussou-Kouadio a montré l’intérêt qu’attache le Président de la République, Alassane Ouattara, à ces travaux. « Votre mobilisation de ce jour est la preuve de l’intérêt que vous attachez aux opérations en lien avec les infrastructures routières. Les routes, qu’elles soient revêtues ou en terre, constituent les artères vitales indispensables à la circulation des biens et des personnes. Ces artères, sans lesquelles aucun commerce, aucune création ou circulation de biens et de richesses n’est possible, sont en effet l’affaire de tousElaborer et mettre en œuvre un programme pour l’extension, la sauvegarde, l’entretien et in fine la pérennisation de ces infrastructures, a été depuis son accession au pouvoir, une priorité pour le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara», a-t-il fait savoir.

Les objectifs poursuivis par le Gouvernement, à travers ce programme, est de «sauvegarder le patrimoine routier existant en rendant toutes les villes et tous les villages accessibles par des routes carrossables en toute saison ; Désenclaver les différentes zones de production agricoles pour la facilitation de l’écoulement des produits vers les centres urbains et les marchés de commercialisation ; Faciliter l’accès des populations auxinfrastructures socio-économiques de base », selon Jeannot Ahoussou-Kouadio.

Au nom des populations, c’est Séraphin Koffi Koffi qui a traduit la gratitude de celles-ci au Président de la République et à l’ensemble du Gouvernement.

ANL