3f4179bf b188 4193 80a5 f045f41ed8f6

Bouaflé: Frédérik N’DIA Koffi fait la promotion de l’esprit de Bédié transmis par Guikahué pour les élections locales

9 / 100

Frédérik N’DIA Koffi, petit fils de N’DIA Koffi et fils de N’DIA Yves Blaise René, membres fondateurs du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), a décidé de rejoindre le candidat AZI Serges Koffi, Maire sortant aux élections municipales à Bouaflé.

Au cours de sa mission sur le terrain, il a souligné que cette rencontre politique vise à remobiliser les troupes et à affûter les armes pour les futures échéances électorales. Il a décidé et appelé les populations de faire bloc autour du candidat aux municipales désignés par leur parti,  AZI Serges Koffi pour les municipales à Bouaflé et Zamblé Bi Zahouly Zéphirin pour les régionales dans la Marahoué.  Il a invité les Ivoiriens à prôner des élections locales apaisées et transparentes le 2 septembre prochain, en vue d’éviter des morts. Il a indiqué que Bouaflé est un bastion du Pdci qu’il faut préserver. Il en veut pour preuve les députés et maires qui se succèdent.

 « Je soutiens en définitive le camp du candidat retenu. Je vous appelle au rassemblement autour de notre candidat AZI Serges Koffi. Il est le candidat d’Henri Konan Bédié, le Président de notre parti, le PDCI-RDA. Il faut juger les sentiments par des actes plus que par des paroles, j’aime Bouaflé », a lancé vendredi 23 juin 2023, Frédérik N’DIA Koffi, membre du Bureau politique du PDCI-RDA.

Avant d’ajouter que cet engagement politique invitait, tous les deux candidats à la candidature du PDCI pour les élections municipales à Bouaflé, à constituer une liste commune de nos partisans. «Tenant compte de cet accord, j’avais retiré ma candidature à la tête de la liste du PDCI au profit d’AZI Serges Koffi », a-t-il fait savoir.

 Il a, toutefois, fait savoir que le président Henri Konan Bédié accorde une priorité à la paix et à la vraie réconciliation en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, selon lui, il a lancé en juillet 2021 un appel au pardon et à l’oubli des offenses mais aussi en recommandant de tirer les leçons des incompréhensions du passé, rappelle-t-il.

Considérant que le Pdci demeure un parti politique solide et enraciné en Côte d’Ivoire, et pour son triomphe aux élections régionales et municipales de septembre 2023, Frédérik N’DIA Koffi  a recommandé à ses militants et sympathisants de se mobiliser et de faire bloc autour des candidats du Pdci, tout en contribuant à la sécurisation du scrutin et ne cédant pas à la manipulation et aux propagandes. Puis d’ajouter : « Les élections locales sont des élections de développement et les collectivités doivent être conduites par des personnes outillées, d’expérience et qui ont une vision, selon le SE en chef Pr Maurice Kakou Guikahué. Je fais miennes ces consignes et vous devriez en faire autant».

Guillaume Kouamé, correspondant régional

Verified by MonsterInsights