IMG 20230624 181315 565

Municipales à Marcory: Les populations rendent hommages au maire, Guy Vincent Kodja prend une décision, Aby Raoul fond en larmes

8 / 100

Le député-maire Aby Raoul Akrobou Modeste a pleuré à chaudes larmes, samedi 24 juin 2023, au terrain de Marcory-Anoumabo, à l’occasion d’une cérémonie organisée par les générations Blessoué et Gnandô des villages d’Anoumabo, Abia Bety et Abia Koumassi, pour lui rendre hommage.

Hommage dû au fait que l’homme présenté comme un mécène, un philanthrope au grand cœur ait contribué depuis plus de 20 ans au bien-être des populations de ladite commune.

Au-delà d’une forte mobilisation effectuée par les personnes du troisième âge et les jeunes (hommes et femmes confondus) qui laisse présager son écrasante victoire à l’élection municipale prévue pour le 2 septembre prochain, « Le maire choco » a fondu en larmes parce que dit-t-il, « trop ému » par rapport aux soutiens reçus à cette occasion.

Des soutiens qui font état de ce que, le combat actuel pour la réélection d’Aby Raoul à la tête de l’hôtel de Ville de Marcory est désormais transféré à la plupart des populations et des sympathisants de « La commune des 12 quartiers et 3 villages ».

Invité spécial de cette cérémonie d’hommage, l’Archevêque Guy Vincent Kodja, par ailleurs parrain de la génération Blessoué d’Anoumabo, n’est pas passé par quatre chemins pour traduire son engagement aux côtés du candidat du PDCI.

IMG 20230624 181315 565
Municipales à Marcory: Les populations rendent hommages au maire, Guy Vincent Kodja prend une décision, Aby Raoul fond en larmes 22

« Certes, homme de Dieu qui ne fais pas la politique, je suis venu soutenir Aby Raoul pour cette échéance électorale à venir parce que je n’aime pas l’injustice. Si l’on m’avait dit que c’était quelqu’un de la commune qui se présentait contre lui, cela ne m’aurait pas dérangé et suscité ma prise de position. Mais vu qu’on parachute une personne qui est d’une autre commune pour venir s’imposer à Marcory, j’ai un problème. C’est comme s’il n’y avait pas de cadres ici. Peut-être que vous ne vous en êtes pas encore rendu compte mais les gens insultent notre intelligence. Et vous ne devez pas accepter cela. Je ne le dis pas parce qu’Aby Raoul est mon frère ou mon cousin car lui-même sait que je lui dis quand je ne suis pas d’accord avec ce qu’il fait », a-t-il fait savoir.

Puis d’ajouter : « Vu que ce monsieur a trop souffert et bataillé pour Marcory, je vais demander aux Marcorois et Marcorènes de faire preuve de solidarité à l’endroit de leur fils, frère et ami une fois de plus dans ce contexte électoral actuel de sorte à ne pas être étrangers dans notre propre village par la suite ».

Pour lui, « Dieu nous a déjà donné un leader qui se saigne sans cesse pour nous et je ne vois pas pourquoi il ne faut pas le soutenir jusqu’à preuve du contraire ».

« S’il a fait du mal à quelqu’un, en tant qu’homme de Dieu, je demande pardon pour lui. Car, il y a un adage qui dit, -un ancien démon vaut mieux qu’un nouvel ange-. Si l’alternance qu’on nous propose ici pour succéder à Aby Raoul était si bonne, pourquoi les gens de là d’où il vient ne l’ont pas réclamé ou gardé pour eux ? Partant de tout ceci, Aby Raoul ne s’appartient plus à lui-même dans cette nouvelle bataille mais plutôt à sa mère, c’est-à-dire à tout Marcory », a-t-il martelé.

Guy Vincent Kodja avait succédé au pupitre, le porte-parole des Blessoués d’Abia Bety, Akyedan Fabrice. Celui-ci, avait posé les fondements de cette solidarité sans faille au natif de la commune ; ce, a travers un discours guerrier.

C’est d’abord la représentante des femmes Blessoués, Nadège Gbedjo, qui a donné le ton de tout ceci pour faire monter le mercure.

Témoignant la reconnaissance au « Dougoutigui », elle a fait savoir que rien ne pourra les détourner de la vision de développement et d’action sociale du natif d’Anoumabo.

Pour marquer davantage ce soutien de taille au député-maire, cette frange de la population a mis sur supports, 12 projets comme les 12 tribus d’Israël réalisés avec succès par Aby Raoul et ses équipes.

Ce sont trois grandes banderoles qui seront installées à l’entrée de chacun des trois villages de la commune.

Vagoné Dry-Bi