12cbf968 6fc8 4615 bca4 e3ddde7d6cab

Iffou /Développement : Traoré Adam-Kolia lance les travaux de reprofilage de l’axe Ouellé-Zanzanssou

8 / 100

Traoré Adam-Kolia, président du conseil régional de l’Iffou, accompagné d’une forte délégation, était, le samedi 17 juin 2023, à Ouellé-Koumanou, village situé dans la commune de Ouellé. Il y était pour procéder au lancement des travaux de reprofilage de l’axe Ouellé-Zanzanssou long de 18 kilomètres.

Mais avant, Koffi Kouamé Blanchard a, au nom de Nanan Kouakou Amorofi, chef du village de Ouellé-Koumanou, fait les doléances suivantes : la construction de deux ponts, la mise sous tension du forage existant, la construction d’un réfectoire pour la deuxième école, l’électrification des salles de classe, la construction des latrines et des terrains de sport pour les deux écoles, l’obtention de deux bâches, de 200 chaises et des tables-bancs.

Koffi Kouassi Jacques, conseiller régional, fils du village, a indiqué que depuis près de cinq ans que le président est là,  » nous avons mené un certain nombre d’actions. Alors, j’ai expliqué à mes parents que si jusque-là, ils ne voient pas de conseil régional, cela était dû au fait que dans la programmation des actions du conseil régional, quand nous sommes arrivés, on a trouvé la programmation qui avait été déjà faite par l’ancien conseil régional. Vous savez, c’est un programme triennal. Donc, c’est écrit sur trois ans. Cela veut dire que les deux, trois premières années de notre mandat ont été consacrées à travailler pour l’ancien conseil régional qui était déjà là parce que quand les actions sont programmées, on ne peut pas les sortir, on peut ajouter par la suite parce que c’est la continuité. Aujourd’hui, je voudrais vous demander pardon, vous qui êtes mes parents parce qu’on ne vous a pas oubliés. Ce n’est que le début. Aujourd’hui, nous allons faire cette route. Pas plus tard que hier, j’ai échangé avec le président sur plusieurs actions encore à mener et aujourd’hui, vous avez pu faire vos doléances et je pense que le président a bien écouté cela. Nous allons le talonner à l’effet de pouvoir réaliser tout cela « .

 Sidi Traoré Alfred, 1er adjoint au maire de Ouellé, a, au nom du conseil municipal, traduit leur attachement et leur satisfaction à l’endroit du président Adam-Kolia, affirmant qu’ils doivent lui apporter leur soutien dans la réalisation de tous les projets. Il lui a dit merci pour tous les projets qui ont été déjà réalisés avant de prier pour lui.

N’da Luc, représentant l’honorable Bessin Koffi Maurice, député d’Ettrokro et Samanza, a fait remarquer que ce dernier est de coeur avec la population, soulignant qu’il soutient les actions de développement du président Traoré. Il a exhorté la population à être avec lui parce que c’est un acteur de développement qui a été distingué meilleur président des conseils régionaux de Côte d’Ivoire.

Traoré Adam-Kolia a, pour sa part, fait observer que le conseil régional est au travail, soulignant qu’ils ont un programme qui court depuis 2018 et que ce programme se déroule. Et d’indiquer :  » Aujourd’hui, c’est le tour de cette zone en ce qui concerne les travaux routiers « . Donc, fera-t-il connaître, nous sommes venus lancer les travaux de reprofilage de l’axe Ouellé-Zanzanssou long de 18 kilomètres.

 » Un axe qui a connu un état de  dégradation avancée et nous sommes heureux de le faire pour les populations de cette zone parce que la zone fait partie des zones encore considérées comme forestières du département de Ouellé et il faut pouvoir permettre à nos parents de circuler facilement de sorte à pouvoir écouler leurs productions agricoles. C’est une voie importante qui est au programme d’entretien routier de l’AGEROUTE. A ce niveau également, il y a un ralentissement dans l’exécution des travaux pour beaucoup de raisons et nous ne pouvions assister continuellement à ce que nous constatons, la souffrance de nos parents lors de l’utilisation, de l’usage de cette voie. Donc, nous avons décidé de la reprofiler, la traiter pour que nos parents puissent circuler librement. On le dit, la route précède le développement et nous voulons pour le développement de notre région faciliter l’accès à nos localités, faciliter la mobilité des populations, leur faciliter également l’écoulement de leurs productions agricoles. Productions agricoles dont la vente leur procure les moyens nécessaires pour mener une vie relativement aisée « , a-t-il dit, apprenant que d’autres axes ont été reprofilés.

Il les en a énumérés, soulignant qu’il y a des projets à venir.  » On a beaucoup de travail à faire dans les quatre départements de la région « , a-t-il tenu à préciser indiquant que ce n’est qu’un début et qu’ils continueront jusqu’à ce qu’ils arrivent à traiter l’essentiel du réseau routier de la région. Après quoi, il a procédé au lancement des travaux de reprofilage de l’axe Ouellé-Zanzanssou.

C.K