guikahue 1024x683 1

PDCI : Guikahué au RHDP ? Voici pourquoi c’est impossible

C’est le jeudi 22 décembre 2022, que Basile Gouali Dodo, un Secrétaire Exécutif chargé des enseignants, a officiellement rejoint les rangs du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Depuis cette date, de folles rumeurs courent sur le Prof. Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire Exécutif en chef du PDCI-RDA, qui serait prêt à rejoindre lui aussi, le parti d’Alassane Ouattara.

Les réseaux sociaux, comme à leur habitude, en ont fait leurs choux gras, poussant certains individus à faire de cette rumeur un objet de fête, couplé avec la célébration de la nativité. Maurice Guikahué n’a pas encore fait de déclaration officielle pour confirmer ou infirmer cette folle rumeur. Mais son parcours politique et son attachement indéfectible à Félix Houphouët-Boigny, à Bédié et à son parti, le PDCI-RDA, sont des éléments clés de sa conviction, dans la voie qu’il a choisie alors qu’il était encore plus jeune.

Certes, les êtres humains sont versatiles, surtout par ces moments de vaches maigres, où le RHDP d’Alassane Ouattara fait des offres appétissantes à des dirigeants de l’opposition, et il n’est pas rare de voir des individus tomber facilement dans la trappe. Mais Guikahué n’est point un homme sans conviction, il ne claironne pas à la source de la bigoterie, il est franc et direct. Il est certainement la plus haute personnalité au PDCI-RDA qui, de façon claire et précise, a de tout temps refusé que le PDC soit dissout. Il est pour la survie du parti fondé par Félix Houphouët-Boigny.

Depuis 2016, alors que les responsables du RDR invitaient les Houphouetistes à formaliser le RHDP en un parti politique unifié, son discours n’a pas changé. En février 2016, il disait exactement ceci aux responsables du RDR : « Viens au PDCI si tu es Houphouetiste. Houphouët-Boigny n’a pas créé le RDR. Il a créé le PDCI. »

Ancien président du MEECI (Mouvement des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire), Prof. Maurice Kakou Guikahué ne s’est jamais acoquiné avec un quelconque courant ou un autre parti politique. Il fait désormais partie de la vieille garde de son parti,  gardien du temple, surnommé par les militants, le ‘’capitaine courage ».

En 2020 le Prof. Guikahué a été l’une des victimes du pouvoir RHDP qui l’a jeté en prison, à la suite de la désobéissance civile, malgré son statut de député de la nation. Il serait encore aujourd’hui sous contrôle judiciaire.

Par ailleurs, de nombreux militants comptent Guikahué parmi les dignes successeurs du président Henri Konan Bédié, pour bien diriger le PDCI, un jour, si l’occasion lui est offerte par le Président Bédié et les militants. Comme il le clame haut et fort, sa « carrière politique est entre les mains de Bédié ». Ce n’est donc pas en quittant ce parti qu’il en deviendrait un jour son premier responsable !

Pour quelles raisons ce vaillant militant quitterait-il le PDCI pour le RHDP, au moment où il est de plus en plus question de la reconquête du pouvoir d’Etat par le PDCI-RDA ? Les hommes changent, leurs convictions aussi. Mais pour ceux qui ont fait de la dignité et de l’honneur des valeurs impérissables, leur trajectoire est connue et elle les mène jusqu’au bout de leur conviction. Maurice Kakou Guikahué fait partie de cette catégorie d’hommes. Il ne saurait en être autrement.

Jean-Philippe Okann