IMG 4309

Réconciliation nationale: Depuis Karahi (Gagnoa), Aimée Zébéyoux (Rhdp) dit «merci au président Laurent Gbagbo»

Aimée Zébéyoux, l’ex-Secrétaire d’Etat en charge des Droits de l’Homme, et actuel Conseiller Spécial Chargé des Droits de l’Homme auprès du président de la République, a co-présidé la célébration des journées socioculturelles de Karahi, dans le département de Gagnoa et la sous-préfecture de Ouragahio qui s’est tenue du 2 au 4 septembre 2021, dans ledit village. Nous vous proposons le discours intégral de Mme Aimée Zébéyoux pour la paix et la cohésion sociale.

IMG 4309
Réconciliation nationale: Depuis Karahi (Gagnoa), Aimée Zébéyoux (Rhdp) dit «merci au président Laurent Gbagbo» 9

 «(…) Populations de KARAHI.

Je voudrais d’entrée remercier toutes les Personnalités et Autorités ici présentes, et en particulier le Ministre Gouverneur Albert Flindé et, Messieurs DJEDJE Bagnon que j’appelle affectueusement (papa) et Abel DJOHORE, qui ont bien voulu rehausser de leur image cette cérémonie qui nous réunit ce jour et vous aussi charmantes populations.

Aux organisateurs de ces journées, je voudrais vous adresser mes sincères remerciements pour le don de vos personnes et pour votre engagement en faveur de la paix et de la réconciliation qui n’est plus à démontrer.

Mesdames et Messieurs,

Vous comprendrez de par l’implication de tous ici présents ce que représente la paix et la stabilité dans notre belle Région et ses alentours.

Mesdames et Messieurs,

Journées socio-culturelles sont certes initiées dans le but de nous divertir, mais de façon implicite c’est un canal de transmission de connaissance et surtout de partage d’expérience d’où les différents thèmes la paix et la cohésion sociale, la sensibilisation sur le foncier rural, de votre rôle en tant que acteurs de développement de votre régionet enfin la Covid-19 et la maladie à Ebola et leurs effets hautement dévastateurs.

A ce titre, je voudrais lancer un appel à tous ici présents à mettre un point d’honneur à vous approprier la quasi-totalité des outils mis à votre disposition par les panelistes lors de leurs différentes interventions. De ces enseignements, vous vous devez d’en tirer le meilleur parti, afin de non seulement constituer des viviers pour les générations futures et vous hisser au rang d’acteurs incontournables en la matière.

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

Permettez-moi une fois de plus d’exprimer ma profonde gratitude et mes sincères remerciement à l’endroit de son Excellence Monsieur le Président de la République, Monsieur Alassane OUATTARA pour ses actions de développement en faveur de la Région du Gôh de par les infrastructures modernes dont nous disposons aujourd’hui dans un premier lieu,  la création de Districts autonomes, pour ma nomination à ses côtes en tant que Conseiller Spécial chargée des Droits de l’Homme et enfin pour sa vison de développement avant-gardiste qu’il à su nous inculquer à tous. C’est un Grand Homme, un Homme de paix pour qui j’ai beaucoup d’admiration, admiration qui n’a cessée de croître au fil des ans et cette année en particulier, j’ai été profondément marquée par sa dévotion en faveur de la paix dans notre pays, du retour au pays de tous ses filles et fils et, pour sa politique de la main tendue jugez-en vous-même le retourde l’ex Président de la République Monsieur Laurent GBAGBO.

Mesdames et Messieurs,

Saisissant cette occasion, j’adresse aussi mes remerciements à Monsieur Laurent GBAGBO pour son implication dans cette dynamique de réconciliation impulsée par le Chef de l’Etat. Et je vous exhorte tous ici présents de vous garder de faire de la politique politicienne et partisane, ou encore d’interpréter à votre seul avantage et aux fins de véhiculer de fausses informations les propos de l’ex-Président ivoirien. Voyez plutôt en chacune de ses interventions les leçons à tirer pour bâtir à l’unisson notre pays et surtout d’être des acteurs majeurs de la paix et de la cohésion sociale au sein de vos communautés.

Populations de Karahi,

Ces retrouvailles sont, au même titre que tous moments conviviaux, l’occasion de célébrer et magnifier nos différences culturelles et par extension, c’est aussi un hommage rendu au caractère universel et transversal des Droits de l’Homme qui militent pour le respect d’autrui des différences culturelles, politiques, religieuses et j’en passe.

Notre diversité doit être notre plus belle richesse, le canal par lequel nous devons tous nous engager à être des promoteurs et protecteurs des Droits de l’Homme dans chacune de nos actions. Mieux, la protection et la promotion de ces Droits se doivent d’être notre empreinte digitale, la marque indélébile que nous nous engageons à laisser dans l’esprit de tous, et de toutes les générations sans exception.

Mesdames et Messieurs,

Aux femmes et aux jeunes, mon message personnel est le suivant : sachez que vous comptez pour nous, et nous comptons sur vous du fait de votre potentialité à relever les défis quotidiens de la vie, votre capacité de résilience qui n’est plus à démontrer et surtout du très grand rôle que vous, en tant que maillon essentiel dans la chaine de développement de notre région, jouez.

Femmes, jeunes, vous êtes l’avenir de ce pays et je reste convaincue que, dans vos actes, vous saurez le démontrer fièrement. Grande est ma joie, quand je vois la hargne et la ferveur qui vous animent de faire partie de cette digne génération. Des efforts restent à fournir d’autant plus que développement rime avec dynamisme et efforts constants, mais vous êtes sur la bonne voie, soyez-en sûrs.

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, chères populations,

Je ne saurai clore mon allocution sans parler de santé sous toutes ses formes, notamment par une alimentation saine et variée, la pratique du sport quotidien pour éviter les maladies telles que le diabète, l’hypertension artérielle et autres, et aussi de la menace grandissante que représente pour le monde entier la Covid-19 et particulièrement la maladie à Ebola pour notre pays qui depuis peu a fait apparition.

Chères populations, la menace est réelle et nous devons en prendre la pleine mesure raison pour laquelle je vous invite tous à soutenir dans vos moindre actions les efforts du Gouvernement visant à freiner la propagation de ces maladies qui, sur leur chemin, ont non seulement endeuillé, voire décimé des familles entières, et par-dessus tout exacerbé les inégalités sociales contre lesquelles, tous, nous luttons depuis toujours.

Les moyens pour limiter leur propagation sont à notre portée (le respect des mesures barrières, le port du cache-nez dans les lieux publics et surtout, j’insiste, le vaccin qui nous garantit une immunité) pour ne citer que celles-là.

A cet effet, vaillantes populations de KARAHI, une fois de plus, je compte sur vous pour être des exemples.

Honorables invités ;

Hautes autorités coutumières ;

Chers amis de la presse ;

Populations de KARAHI.

C’est sur ces mots que je déclare ouverte les journées socio-culturelles et sportives de KARAHI édition 2021, je vous remercie.»

Propos retranscrits par Gilles Richard OMAEL