AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Projet de loi sur l’endettement et la gestion de la dette publique: Les députés PDCI et PPA-CI votent  »Non », mais la loi passe en commission

3 min read
Doho Simon
7 / 100

Le président du groupe parlementaire du PDCI RDA, l’honorable Doho Simon, a dénoncé le niveau d’endettement de la Côte d’Ivoire pendant les travaux en commission à l’Assemblée nationale sise au Plateau, le mardi 26 mars 2024. Ce, bien avant que ledit groupe parlementaire de son parti et celui du PPA-CI votent  »NON » au projet de loi qui leur a été soumis sur la question.

Doho Simon
Projet de loi sur l'endettement et la gestion de la dette publique: Les députés PDCI et PPA-CI votent ''Non'', mais la loi passe en commission 10

Les Groupes  parlementaires PDCI RDA  et le PPA-CI ont voté  »NON » à l’hémicycle pendant les travaux en commission du projet de loi sur la politique d’endettement et la gestion de la dette publique.

Les députés de l’opposition, PDCI-RDA et PPA-CI, membres  de la commission des affaires économiques et Financières ont voté NON en commission (20 voix pour et 14 contre) le projet de Loi sur  la politique d’endettement et Gestion de la dette publique.

Sur la base des indicateurs précis issus de l’annexe 11 de la Loi des finances 2024, les députés de l’opposition ont estimé que la politique d’endettement de la Côte d’Ivoire a atteint des valeurs  plus que inquiétantes.

Devant le refus du Ministre en charge du Budget et des Finances de prendre en compte les propositions d’amendement qui permettraient de mieux encadrer l’endettement du pays et ne pas s’endetter pour financer les dépenses politiques ou de fonctionnement, les députés de l’opposition solidairement ont voté contre le projet de Loi.

Selon les propos de Doho Simon, cette partie la plus représentative de l’opposition dit avoir enfin compris qu’elle ne peut pas continuer à « accompagner » le parti au pouvoir, le RHDP, dans des dépenses de prestiges ou à fonds perdus.

Assemblee Nationale 988
Projet de loi sur l'endettement et la gestion de la dette publique: Les députés PDCI et PPA-CI votent ''Non'', mais la loi passe en commission 11

Au regard de l’attitude du président du groupe parlementaire PDCI, la loi en question est passée bien évidemment à l’issue de ce vote sans avoir tenu compte des remarques, observations et propositions des députés de cette opposition représentative du pays de sorte à faire des amendements pour l’améliorer. Ce, vu que le RHDP, le parti au pouvoir est majoritaire à la chambre basse du parlement ivoirien.

D’après certains observateurs qui se sont prononcés à ce sujet sur plusieurs plateformes, le vote  »NON » du PDCI et du PPA-CI n’est pas fortuit.

Ces derniers soutiennent tous qu’en arrivant au pouvoir, chacune de ces deux formations politiques pourrait être à l’aise de faire prévaloir son droit à casser cette loi parce que n’ayant pas contribué à son élaboration. Certains se demandent même si réellement les députés proches du pouvoir font leur travail de défense des intérêts du peuple qu’ils représentent au parlement. «A quoi ça sert de voter une loi qui pourrait être abrogée avec un changement de régime ? Pensent-ils au peuple ou à leurs intérêts égoïstes et partisans?» S’interrogent-ils.

En plus de cela, les actions, projets et activités menés en fonction de ladite loi pourraient eux-aussi être audités. Et leurs commanditaires seraient susceptibles de poursuivre judiciaire au cas où les décisions émanant de la loi en question auraient créé des conséquences néfastes à l’intérêt public.

Vagoné Dry-Bi

About The Author