AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Iffou/i-militant : Le RHDP tisse sa toile à Daoukro, Venance Konan rencontré

3 min read
82300232 2502 42a3 aaa1 213ea1b6966f
9 / 100

Une délégation du RHDP conduite par Yao N’guessan Félicien, membre du secrétariat national en charge de l’organisation, de l’implantation et des adhésions et composée de Thierno Diallo, membre du secrétariat national en charge de l’informatique et du fichier du militant et de Bassa Cecile, membre du secrétariat national en charge du suivi et évaluation et de la vie des structures décentralisées, était, le dimanche 24 mars 2024, à l’institut de formation et d’éducation féminine (IFEF) de Daoukro.

Elle y était pour évaluer le travail fait sur le terrain par les militants du RHDP de Daoukro Est. A cette occasion, le vénérable El Hadj Lamine Konaté, sénateur, secrétaire départemental du RHDP de Daoukro Est, s’est réjoui et a exprimé toute sa gratitude à toutes les personnes qui ont effectué le déplacement de l’IFEF.

 » C’est un dimanche. En plus, ils ont laissé leurs activités. Certains sont venus des champs, des villages. D’autres ont laissé leur commerce. Ils ont tout fermé. Ils sont venus. Vraiment, je voudrais vous dire merci et vous exprimer toute ma gratitude. Ça veut dire que le parti vous tient à cœur. Il y en a qui ont voyagé depuis Korhogo rien que pour la réunion. Donc, vraiment, c’est avec joie que nous vous accueillons pour nous entretenir sur ce pourquoi la direction vous a mandatés », a-t-il dit non sans faire connaître que « pour nous, notre candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2025, c’est le président Alassane Ouattara « .

Il a tenu à dire :  » Il faut que quelqu’un enlève de sa tête qu’Alassane Ouattara ne sera pas candidat « .  » Nous-mêmes, on va lui demander. Moi-même, je serai à la tête de ceux qui vont demander. S’il dit ah ! Je vais lui dire non, non, non, président, tu ne peux pas nous laisser en cours de route « , a-t-il coupé court.

Yao N’guessan Félicien a, pour sa part, entretenu les militants sur la plateforme i-militant indiquant que c’est un outil performant qui permettra au parti d’aller de l’avant, de bonifier son rayonnement sur l’étendue du territoire national, d’élaguer tout ce qui est comité de base fictif, tout ce qui est section fictive, d’avoir une implantation rationnelle du parti sur toute l’étendue du territoire national et d’établir des statistiques fiables.

Il a demandé au secrétaire départemental et aux secrétaires de zone de faire la demande sur cette plateforme avant de parler des critères pour l’enrôlement. Il a également demandé, dans un premier temps, aux premiers responsables des structures de base de se faire enrôler car, estime t-il, c’est très important. Pour le reste, il a prodigué des conseils aux militants les exhortant à se mettre à la tâche. Il a aussi et surtout insisté sur le fait d’avoir sa carte de militant avant de présenter les différents bureaux du RHDP de Daoukro Est.

Il a profité de l’occasion pour donner le taux de performance de la région et du département politique de Daoukro Est.

Notons qu’après cette séance de travail, la délégation s’est rendue à Daoukro Ouest où elle a rencontré Venance Konan, secrétaire départemental de Daoukro Ouest et le personnel politique.

C.K  

Correspondant régional

About The Author