AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Déguerpissement à Yopougon : La députée Euphrasie N’guessan lance un cri du cœur et fait des propositions pour éviter un autre danger

3 min read
Euphrasie Nguessan 2024
5 / 100

72 heures après les échanges entre la délégation des députés de Yopougon et le ministre gouverneur du district d’Abidjan, Ibrahim Cissé Bacongo, pour trouver des mesures palliatives au cas des sinistrés de la récente opération de déguerpissement à Gesco, l’honorable Euphrasie N’guessan faisant partie de ladite délégation de députés a fait une déclaration relative au sujet, ce lundi 26 février 2024, à sa permanence sis au quartier Sideci-Carrefour Akadjoba.

Euphrasie Nguessan 2024
Déguerpissement à Yopougon : La députée Euphrasie N'guessan lance un cri du cœur et fait des propositions pour éviter un autre danger 7

Dans la déclaration en question, l’honorable Euphrasie N’guessan explique pourquoi elle a choisi de monter au créneau en solo après la rencontre entre le ministre gouverneur et leur délégation de députés de Yopougon.

 »Certes nous avons exploré avec le ministre gouverneur des voies de solutions pour répondre efficacement aux problèmes des personnes sinistrées par le déguerpissement parmi nos mandants de Yopougon. Ces voies de résolutions attendent d’être analysées. Et cela peut prendre beaucoup de temps.

Durant les dernières tournées effectuées par mes équipes et moi, je me suis rendu-compte que la réponse à certaines situations se veut urgente.

Avec du recul, je trouve inadmissible que dans un pays des enfants de Félix Houphouët Boigny, ce pays réputé comme la terre de l’hospitalité, des populations dorment à la belle étoile parce que les conditions pour pouvoir les reloger n’ont pas été coordonnées et suivies avant de détruire leurs lieux d’habitation.

Le plus aberrant est qu’au moment où l’on nous demande d’apaiser les cœurs des populations, certains élèves touchés par cette opération de déguerpissement mal pensé ne peuvent pas aller à l’école comme leurs camarades pour préparer les examens à grand tirage qui arrivent d’ici 4 mois », s’est-elle insurgée.

Euphrasie N’guessan a réussi à faire un dépassement de fonction de colère qu’elle a affiché au début de sa déclaration pour passer aux propositions constructives pouvant permettre de résoudre les problèmes évoqués.

 »Le régime en place et son gouvernement ont le devoir de régler ce qui s’apparente aux atteintes à l’humanité, à la violation des droits des personnes. Car les problèmes de santé et d’hygiène publique qui découleront de ce déguerpissement qui empêche des personnes de se loger, dormir et bien se lever pourraient être encore plus graves à l’échelle nationale, voir sous-régionale », a martelé la docteure en pharmacie faisant référence aux éventuelles épidémies.

Et d’ajouter,  »Il faut reloger les populations sinistrées et créer des écoles s’il le faut de façon expresse, dans les villages CAN et les logements sociaux qui attendent d’être habités dans le Grand Abidjan pour accueillir ces enfants et leurs parents. C’est après cette première réponse illico que nous allons réfléchir ensemble à comment traiter la suite de cette problématique ».

L’élue députée de la circonscription de Yopougon a rehaussé le ton pour finir son propos.

En dernier ressort, elle a fait passer la fibre patriotique avec son étonnement de savoir que des logements ont été construits dans le nord du pays pour héberger actuellement des réfugiés burkinabés alors que des Ivoiriens n’arrivent pas à se loger.

Vagoné Dry-Bi

About The Author