AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

ARDCI (Régions et Districts): Traoré Adam-Kolia dévoile 8 dossiers importants en souffrance

4 min read
27db6381 35b1 47d8 b742 ba3a80a22c84
7 / 100

L’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire (ARDCI) a organisé le vendredi 23 février 2024 dernier, à Abidjan, sa traditionnelle cérémonie de présentation de vœux. L’occasion a été donnée pour faire le bilan de cette faîtière à travers ses acquis et ses attentes.

Parlant au nom de tous les Ministres-Gouverneurs et les présidents des Conseils Régionaux de Côte d’Ivoire, le président TRAORE Adam-Kolia, président du Conseil Régional de l’Iffou, porte-parole, a d’abord adressé au Docteur Aka AOUELLE, président de l’ARDCI, ses vœux de santé, de paix, de bonheur, de quiétude, de longévité, la force et la sagesse nécessaires pour continuer de conduire l’ARDCI et surtout, de réaliser les missions que le Président de la République a bien voulu lui confier.

Abordant ensuite la question des acquis de l’ARDCI, le porte-parole TRAORE Adam-Kolia a indiqué que, grâce à l’engagement, au leadership éclairé et l’abnégation au travail du Président Aka AOUELLE, l’ARDCI a joué un rôle indéniable qui a permis aux élus de mener à bien leur mission de développement en faveur des populations à travers plusieurs initiatives. A titre d’exemple, il a cité : L’obtention de la délégation aux collectivités membres de la maîtrise d’ouvrage des projets d’insertion des jeunes (PEJEDEC et C2D-Emploi des jeunes) qui permettent d’apporter une réponse au problème de chômage des jeunes, hommes et des femmes, dans les Régions et Districts bénéficiaires ; L’établissement de partenariats stratégiques avec des organisations de collectivités et avec des réseaux œuvrant à la promotion du développement local durable, ainsi que la participation aux rencontres internationales et plateformes d’échanges, afin de renforcer le positionnement de l’ARDCI et de ses membres, et saisir toutes les opportunités de valorisation des potentialités de leurs territoires .

Au titre des attentes, il a relevé 8 dossiers importants qui attendent d’être satisfaits. Notamment la poursuite du plaidoyer pour l’actualisation et l’achèvement, dans un cadre participatif, du cadre législatif ; La mise en place par l’État, toujours dans une démarche participative, du statut de l’élu local et d’une Fonction publique territoriale ; L’opérationnalisation de tous les protocoles d’accord et conventions de coopération signés ; L’établissement de cadres de partenariats avec des ministères techniques stratégiques, afin de renforcer la collaboration et assurer le transfert progressif des compétences dévolues aux collectivités ainsi que les moyens subséquents ; Le renforcement des capacités des élus et cadres territoriaux afin de disposer de compétences nécessaires à la conduite efficace de leurs initiatives de développement ; La programmation et la participation aux événements majeurs de promotion économique et du développement local ; La redynamisation de la plateforme de leurs faîtières (ARDCI-UVICOCI) en vue de renforcer le cadre de leur plaidoyer auprès du Gouvernement ; La mise en place et l’opérationnalisation du Comité de pilotage du Projet de construction du siège social de l’ARDCI.

En retour, le président Aka AOUELLE, président de l’ARDCI et par ailleurs Président du Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel, après avoir réitéré ses vœux les meilleurs pour l’année 2024 et pour la mandature 2023-2028, a assuré ses pairs de la poursuite des actions pour la mise en œuvre des attentes.

Il est à noter qu’au cours de cette cérémonie, les nouveaux membres (nouveaux présidents de Régions) ont été accueillis.

C’est dans une ambiance de fête que cette cérémonie a pris fin.

Sercom Iffou

About The Author