AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Ouellé (Iffou)/Village CAN 2023: « Un coup d’essai, un coup de maître » pour le maire Ya Raphael

4 min read
IMG 20240113 181121 133 1
9 / 100

 » Un coup d’essai, un coup de maître « , peut-on dire de la cérémonie qu’ont organisé le maire Ya Raphaël et le conseil municipal de Ouellé ce samedi 13 janvier 2024, premier jour du village CAN 2023.

C’est par une procession du carrefour des locaux de la SODECI au centre culturel Henri Konan Bédié, en passant par le grand marché, la mairie, le carrefour Sabou que tout a commencé.

Vêtus de tee-shirts aux couleurs de la Côte d’Ivoire, élus et cadres du PDCI-RDA (Dr Ya Raphaël, ses adjoints et ses conseillers), du RHDP (Kouassi Hubert dit molo molo et Yaya Bamba pour ne citer que ceux-là), des directeurs et chefs de service, des populations venues des quatre coins de la ville de Ouellé, venues des villages de la commune de Ouellé, main dans la main, sifflets et autres objets à la bouche ont parcouru les artères de la ville pour démontrer leur patriotisme.

Les administrés qui étaient massés aux abords de la voie principale ne se sont pas faits attendre ni prier pour se jeter dans la procession surtout qu’il s’agit de Dr Ya Raphaël et d’une première à Ouellé.

Une fois au centre culturel, c’est l’hystérie. La salle et la cour du centre culturel se sont avérées exiguës pour contenir les populations qui se sont déplacées en grand nombre.

Intervenant à cette occasion, Adayé Jean, secrétaire général de la mairie de Ouellé, a, au nom de Kra Alain, conseiller municipal, président du comité d’organisation, dit merci au maire Ya Raphaël pour son attachement à la commune de Ouellé non sans exprimer de façon particulière sa gratitude au préfet pour avoir non seulement donné son accord au projet mais surtout pour avoir accepté de présider la cérémonie qui fera certainement tache d’huile dans l’histoire du développement de Ouellé.

Il a exhorté chacun à avoir un esprit fair-play.  » Nous devons nous respecter, avoir des propos courtois, respecter le choix des autres et supporter tel ou tel « , a-t-il conseillé.

Dr Ya Raphaël, maire de la commune de Ouellé, a, pour sa part, véhiculé un message de fraternité, d’union, d’entente et de cohésion entre les fils et les filles de Ouellé.  » Vous avez à côté de moi le frère Kouassi Hubert dit molo molo et toute son équipe. C’est ce que je voulais que Ouellé retienne. Vous avez à côté de moi à ma droite le grand-frère Yaya Bamba. C’est ce que je voulais que Ouellé retienne. Vous avez à côté de moi le frère Dewellet Jean-Jacques. C’est ce que je voulais que Ouellé retienne. Vous avez à côté de moi le grand-frère Ettien. C’est ce que je voulais que Ouellé retienne. Vous avez devant nous, nos enfants. C’est ce que je voulais que Ouellé retienne. C’est ça Ouellé « , a-t-il débuté ses propos affirmant qu’il n’y a pas de division à Ouellé.

Il a par ailleurs indiqué que quand il s’agit d’un enjeu national tel que la coupe d’Afrique, moins de division.  » Nous devons rester soudés. Nous devons rester un. Nous devons rester Ouellé et une fois que Ouellé est complétée aux autres régions, aux autres départements de la Côte d’Ivoire, nous allons gagner cette coupe qui se joue chez nous « , a-t-il conseillé.

En dehors de ça, apprendra-t-il, aucune autre action n’est importante. Alors, a-t-il dit, je voudrais vous inviter tous ici réunis à nous retrouver ici les trente jours que va durer la CAN pour nous amuser.

 » Tout à l’heure, nous allons saluer nos frères Mauritaniens pour leur dire que le jour que la Mauritanie joue, nous sommes tous Mauritaniens. Le jour que le Burkina joue, nous sommes tous Burkinabè. Le jour que le Bénin joue, nous sommes tous Béninois… mais le jour que la Côte d’Ivoire joue contre ces pays, nous sommes Ivoiriens « , a-t-il fait connaître.

Il a, pour finir, demandé à chacun et à chacune de prier pour qu’au soir de la compétition, la Côte d’Ivoire puisse avoir trois étoiles (trois coupes).

Soro Sana, préfet du département de Ouellé, président de la cérémonie, a fait remarquer qu’il s’agit de faire de cette CAN la meilleure jamais organisée en Afrique indiquant que ce sont les échos de l’intérieur du pays qui vont rehausser encore l’image de cette CAN par l’organisation des villages CAN que vous allez animer durant ces trente jours.

Pour le reste, il a prodigué des conseils avant de souhaiter une bonne chance à tout le monde. Notons qu’au cours de cette cérémonie, il y a eu des jeux (questions-réponses) qui ont été remportés par des administrés.

C.K

Correspondant régional

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading