AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Cinquantenaire des Sœurs de la providence de Saint Gaëtan: Le jubilé d’or célébré dans la ferveur, Mgr Joseph Aka Kakou implore le saint patron des footballeurs pour une CAN réussie

5 min read
b5e9cd73 e48e 41f8 8587 16e4b66e863e
8 / 100

7 janvier 1973, c’est la date à laquelle les premières religieuses de la congrégation des Sœurs de la Providence de Saint Gaëtan ont foulé le sol de la capitale ivoirienne, Yamoussoukro. C’est dans le petit village de Kossou, qu’elles ont entamé leur mission d’évangélisation par la charité.

50 ans après, elles ont décidé de marquer un arrêt pour dire merci au Seigneur. Ainsi, après l’ouverture de l’année jubilaire à Bouaké, le 7 janvier 2023, les Sœurs de la Providence de saint Gaëtan venus de toute l’Afrique et d’Italie, principalement, avec la communauté chrétienne de Yamoussoukro, ont célébré dans la ferveur, par une messe d’action de grâce, la clôture de ladite année jubilaire, le samedi 13 janvier 2024, à la paroisse sainte Monique de Sopim Yamoussoukro.

Cette messe d’action de grâce était présidée par Monseigneur Joseph Aka Kakou, Evêque du Diocèse de Yamoussoukro. C’est par une homélie empreinte d’exhortation, qui retrace la vie du père fondateur, Saint Luigi Scrosoppi que le patron du Diocèse a fait noter « () Il a consacré tous ses biens matériels, son énergie et son affection à ses filles dont vous êtes le prolongement. Il ne s’est pas ménagé et lorsque la situation l’exigeait il n’hésitait pas à mendier. Il s’est appuyé sur l’aide des gens et surtout il s’est confié au Seigneur. En effet toute sa témoigne de la grande confiance en la Providence… », a-t-il fait comprendre la nécessité de laisser abandonner dans les bras de la Providence et de Dieu

Rappelant son Testament spirituel laissé à ses sœurs, lequel est de garder toute leur confiance en la Providence divine, il a signifié « Saint Luigi Scrosoppi ne perdait pas une seule occasion de faire naître cette confiance chez les jeunes filles qu’il rassemblait dont vous êtes le prolongement aujourd’hui et chez les jeunes femmes qui se consacraient à leur éducation. Mes sœurs en faisant une introspection vous devriez vous poser cette question : quelle place occupe aujourd’hui dans notre congrégation la Providence divine ? Quelle est la place que vous accordez à la Providence divine ? »

Saint patron des footballeurs et des jeunes, Joseph Aka, saluant cette coïncidence des faits a porté à la connaissance de tous ceci « Vous savez que depuis août 2010, Saint Luigi Scrosoppi a été choisi comme le saint patron des footballeurs, à cause de son amour pour les enfants, de ses vertus extraordinaires de charité, de confiance et pour son esprit joyeux. Coïncidence, heureux hasard, aujourd’hui même où vous clôturez en Côte d’Ivoire les festivités marquant le 50e anniversaire de votre présence en Afrique, toute l’Afrique footballistique est en Côte d’Ivoire pour l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations. Nous prions donc avec vous pour que les vertus de charité, de patience et l’esprit joyeux de votre fondateur anime les footballeurs et les supporters et que la fête soit belle et hospitalière à la manière africaine d’ailleurs. »

Messages de remerciement et don de présents aux Sœurs pour témoigner leur proximité des paroissiens de Bouaké et Yamoussoukro ont marqué cette célébration. Curé de la paroisse Sainte Monique, Frère, Didier Koublanou, a émis le vœu cher de voir « les jeunes filles dans le groupe des vocations, suivre les pas des sœurs de la Providence qui sont venues jusqu’à nous »

Au nom de la Sœur supérieure générale, Sœur Sandra, la Provinciale, Sr Anastasie Mokli, prit « la parole pour dire leur reconnaissance au Seigneur pour cette année jubilaire qui a été une source de bénédiction. » « En effet, le Seigneur nous a donné de vivre la beauté de la sainteté du charisme de Saint Luigi Scrosoppi en l’Eglise, dans nos différents contextes de vie et de mission. Nos cœurs sont remplis de gratitude car nous héritières de ce charisme. () Cette célébration fut pour nous un parcours émotionnel que nous avons vécu dans la prière et la réflexion ainsi que la célébration de notre troisième Chapitre provincial a donné d’envisager l’avenir avec une ardeur apostolique renouvelée afin de pouvoir écrire de nouvelles pages en fidélité à la mission reçue. L’année jubilaire va se conclure mais notre engagement à demeurer fidèles à l’appel et à croître dans l’amour, se poursuit résolument… », a-t-elle fait connaître traduisant la reconnaissance filiale des Sœurs de la Providence au père évêque qui a assuré la présidence de la messe d’actions de grâce.

Activités, théâtrale, footballistique, de concours de chorale etc.  conduites par Sr Adélaïde Amegah, supérieure de la communauté de Yamoussoukro ont meublé le dernier trimestre de l’année 2023.

Ange N. LYRANE

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading