Dje Koffi Aubin maire Daoukro

Daoukro (Iffou) : Les actions et opérations du maire Djè Koffi révélées par son 1er adjoint Konan Evariste

5 / 100

Konan Evariste, 1er adjoint au maire de la commune de Daoukro, a fait, le vendredi 08 décembre 2023, à la maison du PDCI-RDA de ladite ville, le point des travaux réalisés par le conseil municipal de 2018 à 2023.

 » Depuis 2018, il y a eu beaucoup d’actions et d’opérations que nous avons menées pour le bien-être de nos populations « , a-t-il d’entrée indiqué. Si, fera-t-il observer, je veux prendre secteur par secteur, si je prends le secteur éducation, il faut dire que nous avons fixé comme objectif la construction d’un bâtiment de trois classes, un bureau et un magasin chaque année et on n’a jamais failli.

Konan evariste Adj maire Daoukro
Daoukro (Iffou) : Les actions et opérations du maire Djè Koffi révélées par son 1er adjoint Konan Evariste 3

 » Donc, de 2018 à 2023, c’est à dire 2018, 2019, 2020, 2021, 2022 et 2023 où nous sommes actuellement, nous avons bâti chaque année un bâtiment de trois classes et un bureau suivi de magasin. Le dernier bâtiment construit, c’est celui de l’EPP MUTRED qui est fini. L’année précédente, il y a eu la construction d’un bâtiment de trois classes, un bureau et un magasin à Abokénégny. Donc, c’est comme ça que chaque année, nous faisons un effort pour construire un bâtiment de trois classes avec un bureau et un magasin « , a-t-il relaté.

S’agissant du secteur de la santé, il a indiqué que le Pr Djè Koffi, maire, avec ses conseillers, a décidé d’organiser, chaque deux ans, la chirurgie humanitaire, une opération foraine qui permet d’opérer des personnes ayant des bosses, des hernies, des goitres, des appendicites. En tout cas, fera-t-il remarquer, tout ce qui passe par la petite chirurgie.

 » C’est ainsi qu’en 2019, au centre culturel, nous avons traité seulement le secteur de l’ophtalmologie, l’ORL, les radios des enfants etc. En 2021, nous avons fait la chirurgie humanitaire où nous avons pu opérer 388 personnes d’hernies, de goitres, de bosses etc. En 2023, dans le mois de juin, nous avons opéré un nombre important de personnes au centre hospitalier régional (CHR) de Daoukro « , a-t-il une fois encore relaté.

S’agissant de la construction des centres de santé, il a fait savoir que comme les moyens de la mairie sont limités, ils ont demandé au conseil régional de les aider.  » C’est ainsi qu’ensemble, le conseil régional et nous avons construit le centre de santé qui est situé au quartier MUTRED dont l’inauguration a été faite récemment en plus du centre de santé de Dengbè inauguré dans le mois de septembre « , a-t-il fait connaître.

S’agissant des infrastructures routières, il a fait observer que chaque année, ils essaient de faire quelques reprofilages au niveau de la ville mais que les voies qui sont difficiles et qu’on doit toujours reprofiler sont les voies du quartier MUTRED.  » Ça fait deux années que nous reprofilons. Actuellement, si vous descendez quelque part là, vous allez voir que nous sommes en pleine activité pour désengorger un peu l’alentour du marché, une voie qui était complètement obstruée. Nous venons d’ouvrir cette voie qui, aujourd’hui, fait le bonheur de tout le monde « , s’est-il réjoui. S’agissant de l’hydraulique, il a indiqué qu’après la pompe de Sonanou et d’Akringoua, ils ont fait des canalisations dans des grands quartiers de la commune de Daoukro comme Daoukro 1 Extension sur la route d’Abidjan Congodjan avant d’apprendre que tout le quartier est  canalisé. L’année dernière, dira-t-il, nous avons fait des canalisations au niveau de Gagou Extension qu’on appelle communément Makibert et Privilège de près de 10 kilomètres.

 » Cette année, nous venons à peine de finir la canalisation de Dengbè Extension sur 10 kilomètres « , a-t-il indiqué.

S’agissant de l’électricité, il a fait remarquer que chaque année, ils font un effort pour électrifier un quartier de la ville de Daoukro.  » L’année dernière, on a fait parvenir quelques poteaux électriques sur la route d’Abidjan Congodjan pour que les gens puissent s’installer. En tout cas, chaque année, nous faisons un effort pour faire toutes ces actions et toutes ces opérations pour le bien-être de nos populations. Nous ne manquons pas, nous ne ratons pas une année « , s’est-il une fois encore réjoui. Il a, pour finir, annoncé l’achat d’une chargeuse, d’une niveleuse et d’un bull pour la commune.

C.K Correspondant régional