dimba pierre sante1

Défaillances du système sanitaire en Côte d’Ivoire : Le ministre Pierre Dimba interpellé par la CICI

5 / 100

Le coordinateur national de la Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire (CICI), David Samba de son vrai nom Douyou Nicaise, a transmis au journal en ligne  »Africanewsquick.net » une lettre ouverte adressée au ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture Maladie Universelle, Pierre Dimba, ce samedi 9 décembre 2023. Note dans laquelle, il fait de grosses révélations sur les défaillances du système sanitaire à Yopougon.

photo 1661354367

A travers cette lettre ouverte, David Samba dit vouloir attirer l’attention du ministre Pierre Dimba sur les défaillances du système sanitaire de l’hôpital général de Yopougon-Attié.

 »A la suite de la fermeture du CHU de Yopougon pour sa seconde réhabilitation à coût de quarante milliards après celle de cinquante milliards en 2015, l’hôpital général de Yopougon-quartier Attié reçoit plus de patients qu’il n’en recevait.

Même si cet établissement sanitaire présente bonne figure du fait de sa réhabilitation qui a aussi coûté la somme vingt deux milliards aux contribuables, il reste encore assez à faire pour soulager la population de cette commune et des banlieues avoisinantes qui n’aspirent qu’à la santé », a souligné le leader de la société civile.

David Samba a révélé à la fois que malgré la réhabilitation du centre de santé en question à vingt deux milliards, des femmes continuent d’accoucher à même le sol parce que ce grand hôpital ne compte seulement que trois lits d’accouchement.

Dans sa lettre ouverte adressée à Pierre Dimba, l’activiste a décrié aussi les mauvaises installations du système hydraulique du centre hospitalier.

 »Monsieur le ministre, après une réhabilitation de vingt deux milliards, il n’y a pas d’eau dans ce grand hôpital. Vous imaginez un peu un centre hospitalier sans eau ?

Je trouve un peu bizarre que cet hôpital n’ait pas bénéficié d’un forage de sorte à lui éviter ce qu’il vit en ce moment.

Même si des citernes de l’Office National de l’Eau Potable (ONEP) essaient de soulager un temps soit peu ce manque, cela n’est pas digne d’un grand hôpital », a-t-il protesté.

L’homme qui s’auto-réclame aussi  »Ambassadeur du Christ » a dénoncé également le manque de médicaments comme le liquide appelé glucosé G 5%.

Dans ses observations, le défenseur des droits de l’homme a invité le ministre à se pencher davantage sur le dysfonctionnement des services d’urgence des hôpitaux du pays avec pour principale cause, le manque de personnel.

 »Alors qu’on fait de la communication pour dire aux populations que l’hôpital général de Yopougon est doté d’une salle de réanimation de trois lits, cette salle est gardée hermétiquement fermer pour manque de personnel comme si en Côte d’Ivoire les compétences manquent », a ironisé David Samba.

Vagoné Dry-Bi

Verified by MonsterInsights