9e3a4ca9 8448 46d6 ab44 b21c5a8bf462

Côte d’Ivoire/Défense, Sécurité et Intérieur, Justice: Vagondo et Sansan Kambilé font voter les budgets au Sénat

8 / 100

C’était en présence de la Présidente du Sénat, Kamissoko Kandia Camara, qu’après l’ouverture de la session budgétaire, qui a vu les grandes articulations du budget 2024 être déclinées par le Ministre Adama Coulibaly, ministre des Finances et du Budget et le vote des crédits alloués au ministère des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur et le ministère délégué auprès du ministère des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur, en charge de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur, que les ministres Diomandé Vagondo et Sansan Kambilé ont présenté les budgets, respectivement du Ministère d’Etat, ministère de la Défense, du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité et celui de la du Garde des Sceaux, ministère de la Justice et des droits de l’homme.

C’est sous le contrôle du ministre des Finances et du budget, Adama Coulibaly que chacun des ministres avec un temps maximum de 10 minutes ont présenté tour à tour le budget-programme de chacun des ministères. Diomandé Vagondo, qui pour la circonstance représentait le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima, hors du pays, a défendu avec brio le budget de celui-ci avant présenter avec succès le tient. Il a en a été de même pour le patron de la Justice ivoirienne, Jean Sansan Kambilé.

D’importants sujets notamment les questions liées à la décentralisation, au budget des collectivités, à l’immigration clandestine dont la Côte d’Ivoire est pointée du doigt comme premier pays d’où partent les migrants, la sécurité frontalière etc. ont été adressées au cours des échanges. Le ministre Vagondo sur toutes ces questions s’est montré rassurant quant à la sécurité du territoire national.

Sansan Kambilé a pour sa part été interpellé sur la question de fraude sur la nationalité ivoirienne. Après des explications sur les causes de cette fraude constatée, le Garde des Sceaux, a indiqué qu’une modification de la loi sur la nationalité sera très prochainement sur la table des sénateurs. Cette modification selon lui, viendra réduire considérablement la fraude. Aussi, il a relevé que l’Oneci est en ce moment au labo pour des réformes importantes sur la sécurisation des actes administratifs. Cela, aux dires du ministre, viendra renforcer la sécurité sur les documents administratifs mais surtout éradiquer la fraude.

Au terme de ces échanges, le président de la Commission des affaires économiques et financières (Caef), devant qui les budgets sont soumis à examen, a fait voter par les membres de ladite commission, les crédits alloués aux ministères. Pour le ministère d’Etat, ministère de la Défense, ce sont 399 250 142 380 FCFA. Quant au ministère de l’Intérieur et de la sécurité, il bénéficiera pour l’année 2024 d’un budget de 682 839 684 052 FCFA pour la mise en œuvre des missions qui sont dévolues. Sansan Kambilé pour les missions de son département ministériel, il lui sera octroyé un budget de 95 267 238 789 FCFA.

Au nom des trois ministères, Diomandé Vagondo a fait noter « 2024 va ressembler aux autres années passées ; à savoir des années de paix de sécurité et de quiétude pour l’ensemble des habitants de ce pays sous la conduite éclairée de son excellence monsieur le Président de la République, Alassane Ouattara. Et c’est cela que les Vénérables Sénateurs ont cru et qui viennent de voter les budgets des ministères cités. Cela pour accompagner ces différents ministères dans la mission qui leur est confiée par l’Etat. Je saisi l’occasion pour remercier les Sénateurs qui ont compris que les thématiques de sécurité, de défense et de justice sont les piliers de la stabilité de notre pays. En accompagnant ces départements ministériels dans le cadre de leurs missions c’est donner la garantie d’une paix et d’une sécurité générale dans notre pays. Comme vous l’avez dit 2024 sera marqué par un évènement majeur et nous avons à cœur de prendre toutes les dispositions pour que cet évènement de la plus haute importance se déroule dans des meilleures conditions possibles et tous les moyens seront mis en œuvre pour aboutir à cet objectif là… »

ANL