AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Municipales et régionales dans le Cavally: Kah Zion pèse le RHDP et révèle les propositions refusées de Anne Ouloto

3 min read
Denis Kah Zion 2023

Le maire de Toulepleu, Denis Kah Zion

5 / 100

Dans une interview accordée au journal Le Nouveau Réveil, Denis Kah Zion, maire sortant de la commune de Toulepleu, a fait plusieurs révélations dont le poids du RHDP dans la région du Cavally et les propositions refusées de la présidente sortante du Conseil régional de ladite région, Anne Désirée Ouloto.

Pour lui, «avec ce dont on a vu un petit échantillon lors de la présentation de nos candidats du 30 juin au 02 juillet, c’est plutôt aux autres de chercher à connaitre leur réel poids. Car les parents nous ont démontré que notre coalition occupe tous les cœurs et tous les espaces. Si le scrutin est clair et apaisé, nous remporteront toutes les quatre maries et la région. C’est inévitable.»

Et de faire l’historique des propositions à lui faites par Anne Ouloto. «Je dois dire tout de suite que la ministre Anne Ouloto est ma sœur. Il n’y a donc pas d’animosité entre nous. Du moins, en ce qui me concerne. Elle est RHDP, Je suis PDCI-RDA. Ce qui arrive, c’est que chacun de nous reste loyal à son parti politique et applique les orientations de son parti», a tenu à préciser Denis Kah Zion, Secrétaire exécutif du PDCI-RDA en charge des élus locaux, avant de rentrer dans le vif du sujet.

«Le 28 décembre 2022, dans la perspective des élections locales qui viennent, elle a demandé à me rencontrer et j’y suis allé, accompagné du délégué département de Toulépleu 2 Gnohanlou Albert et de mon grand frère Zion Aimé, membre influent de mon staff politique. Elle avait à ses côtés son grand frère Eric Ouloto, l’actuel candidat RHDP contre moi. Elle a fait un large tour d’horizon et a chuté en demandant qu’en tant que sœur et frère, nous nous mettions ensemble pour ces élections locales. C’est-à-dire que je devais l’aider à gagner la régionale et elle devait m’aider à conserver la mairie de Toulépleu. Nous lui avons dit que les frères que nous sommes, ne trouvions aucun inconvénient à coopérer avec notre sœur. Seulement, voilà : nous dépendons d’un parti qui est le PDCI-RDA ouvert à toutes les discussions. Si après discussions avec son parti, le PDCI-RDA décide que nous allions en alliance avec le RHDP, c’est avec plaisir que nous irons avec elle. Dans le cas contraire, nous suivrons la voie que nous indiquera notre parti. Et donc nous attendons la décision de notre parti», a-t-il fait savoir en première position.

Et à la seconde position il dira qu’«en janvier 2023, elle nous a à nouveau rencontrés et nous lui avons encore donné cette réponse qui n’était pas un non catégorique, mais une démarche de militants disciplinés que nous sommes. »

 Entre temps, poursuit-il, «le RHDP a choisi son frère comme son candidat et ce dernier est immédiatement entré en précampagne contre nous. Alors, quand le PDCI-RDA a demandé d’aller en alliance avec le PPA-CI, nous n’avions plus à attendre. Nous sommes donc totalement engagés dans l’alliance indiquée par notre parti.»

GRO

About The Author