a735fb61 8e2a 4178 b068 5be1a936f554

Ouellé / Excellentes à l’école: Dr Ya Raphaël offre la 3è édition du camp de vacances très sélectif à deux élèves

10 / 100

Camp de vacances très sélectif, N’doli Tanoah Edith-Mireille et N’dioré Ahou Irène, élèves en classe de 1ère C au lycée moderne Adrien Kouassi Tollah de Ouellé ayant obtenu les moyennes de 14,34 et 13,94, bénéficieront, pendant ces vacances 2023 du camp d’excellence dénommé camp de vacances 2023 à Abidjan autour du thème :  » La contribution du numérique pour l’autonomisation de la jeune fille en Côte d’Ivoire « .

a735fb61 8e2a 4178 b068 5be1a936f554
Ouellé / Excellentes à l'école: Dr Ya Raphaël offre la 3è édition du camp de vacances très sélectif à deux élèves 3

Organisée par la Fondation Patfinder, en partenariat avec le Centre Suisse et plusieurs autres organisations, cette 3è édition du camp de vacances va regrouper les meilleurs élèves de la 1ère C de chaque lycée.

 » Il s’agit d’un camp de vacances organisé par la Fondation Patfinder en partenariat avec le Centre Suisse de recherche scientifique en Côte d’Ivoire. C’est un camp de vacances qui va regrouper les élèves en 1ère C. Les meilleures de chaque lycée ont été choisies pour participer à ce camp de vacances. Ces deux filles que vous voyez N’doli et N’dioré (voir photo) sont les meilleures de la 1ère C du lycée Adrien Kouassi Tollah de Ouellé.

 L’une est deuxième et l’autre troisième. Elles ont eu des moyennes supérieures à 13. C’est un honneur pour nous d’avoir bataillé pour que ces deux filles puissent être choisies. Et aussi, c’est la politique d’excellence de Dr Ya Raphaël qui veut que les femmes puissent être des leaders de demain. Un leader de demain, ça commence aujourd’hui « , a expliqué Dr Kabran Estelle, cheffe de la cellule genre du Centre Suisse de recherche scientifique en Côte d’Ivoire.

Ajoutant que  « ce camp de vacances va se tenir au lycée Sainte Marie de Cocody. Les filles viendront de toute la Côte d’Ivoire mais c’est un nombre de places limitées. Il y a une cinquantaine. Donc, allez-y voir comment on a bataillé pour que ces deux de Ouellé puissent être choisies. Les meilleures des meilleures « .

Poursuivant, elle a fait savoir que Ouellé n’a jamais participé à ce camp de vacances ». Et de faire remarquer que « cette année, le Dr Ya a dit qu’il faut qu’on puisse choisir Ouellé ».

« Donc, c’est pour cela, dira-t-elle, qu’on a bataillé pour que nos filles puissent partir parce qu’elles nous tiennent à cœur, l’excellence nous tient cœur. »

S’agissant des critères de sélection, elle a fait connaître ceci:  » Il faut être en 1ère C. Il faut être meilleur. Là, elles sont deux en 1ère C, mais ce sont les meilleures. La deuxième et la troisième de la classe. Le premier, c’est un garçon et comme c’est une politique de promotion du genre parce que dans ce Centre, on fait la promotion du genre. Donc, on se dit qu’il faut rééquilibrer les choses « .

Dr Kabran Estelle n’a pas manqué d’indiquer que les femmes refusent d’aller en 1ère C. Et donc, a-t-elle souligné, il faut les encourager par des camps de vacances. Parlant du coaching, elle a révélé qu’il va porter sur la prise de parole en public, le leadership.  » Elles vont aller s’outiller un tant soit peu à l’utilisation de l’ordinateur « , a-t-elle appris.

Relativement au couronnement, elle a argué qu’en dehors du leadership et autres, elles vont faire les premiers cours de la terminale C.  » Donc, après, on va les suivre. Comment elles vont pouvoir intégrer par exemple l’INPHB, comment elles vont pouvoir concourir avec les autres personnes pour pouvoir avoir aussi une bourse présidentielle. Nous, ce sont nos enfants. On va les suivre pour ça « , a-t-elle conclu.

Les deux élèves ont exprimé leurs joies quant à leurs sélections avant de dire infiniment merci à Dr Ya Raphaël.

C.K