le projet ocwar t forme sur les interactions entre la criminalite les conflits linstabilite

Le projet OCWAR-T forme sur les interactions entre la criminalité, les conflits & l’instabilité.

image 40

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, le 24 juillet 2023 -/African Media Agency (AMA)/- Dans le cadre du projet Criminalité Organisée : Réponse Ouest-Africaine au trafic (OCWAR-T), l’Institut d’Etudes de Sécurité (ISS) et l’Initiative Mondiale contre la Criminalité Transnationale Organisée (GITOC), organisent une réunion de deux jours à Abidjan dont un atelier de renforcement des capacités le 19 juillet et un atelier sur les options pour la durabilité du Réseau Ouest-africain de Recherche sur le Crime Organisé (WARNOC) le 20 juillet 2023.

L’objectif de ces rencontres est d’une part le renforcement des capacités des membres du WARNOC sur les rélations entre la criminalité, les conflits et l’instabilité, et d’autre part de partager les experiences et les recherches entre les membres de ce reseau et de permettre d’explorer le maximum d’options pour soutenir et assurer son fonctionnement au-delà du projet OCWAR-T.

Représentant la GIZ, Mme Abigail Gimah, a rappelé que la société civile et les acteurs non étatiques sont au centre des réponses formelles et localisées aux activités criminelles organisées en Afrique de l’Ouest.

Elle a en outre ajouté que la création de WARNOC dans le cadre du projet OCWAR-T fait partie intégrante de la stratégie régionale visant à travailler avec les organisations non gouvernementales et la société civile pour assurer une réponse efficace et sur plusieurs fronts au crime organisé dans la région.

Le Dr Ndubuisi Christian Ani, chercheur principal et coordinateur de projet à l’ISS, a indiqué que les membres de WARNOC ajoutent une valeur significative aux solutions nationales et régionales en promouvant l’analyse et les réponses au crime organisé en Afrique de l’Ouest.

Au cours de ces deux jours de séminaires, des recommandations et des stratégies seront fournies par les participants afin d’assurer la continuité et la pérennité de ce réseau et de ses activités. WARNOC reste un réseau en pleine croissance avec de vastes opportunités de contribuer aux réponses au crime organisé en Afrique de l’Ouest.

Rappelons que le WARNOC a été mis en place par le projet OCWAR-T qui est un programme de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), cofinancé par l’Union européenne et le gouvernement de la République fédérale d’Allemagne et coordonné par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ).

Distribué par African Media Agency (AMA) pour pour la CEDEAO.

Source : African Media Agency (AMA)