81b90949 2c09 4770 b6e3 c354d3519164

Municipales à Yamoussoukro: La coalition des mouvements et association Pdci-Rda «vend» KKP, à Kami et Logbakro, la communauté Gouro prend un engagement fort

10 / 100

Après l’hommage rendu au Vice-président du Pdci-Rda, Gnrangbé Kouacou Jean, le dimanche 9 juillet dernier, la Coalition des mouvements et associations Pdci-Rda, ayant pris l’engagement de faire triompher le candidat du parti doyen aux municipales du 2 septembre prochain, n’ont pas du temps pour investir le terrain.

Le samedi 15 juillet dernier, c’est en grand nombre qu’ils ont mobilisé les populations des villages de Logbakro, entrée Sud de Yamoussoukro et celles de Kami, à l’Est de la cité des lacs. Ce sont deux villages phares du village natal du père de la nation ivoirienne, qui ont marqué leur pleine adhésion au discours qui leur a été tenu par le Président de ladite Coalition, Kalou Jacques.

Les mouvements et associations de soutien au Pdci ((Pdci Mature, Forum national, Concorde national, Jeunesse Commando, Jean louis Billon, Nouveau majeur, Intrépide et Jeunes cadres etc.), initiateurs de ces rendez-vous ont réussi le pari de l’unité desdits mouvements et de la cohésion. Les populations, par des acclamations, ont été séduites par le candidat du Pdci-Rda.

Kalou Jacques, Président de la Coalition des mouvements et associations de soutien du Pdci-Rda, a sonné l’heure de la révolte politique pour sauvegarder l’héritage à eux légué par Félix Houphouët-Boigny.

« Logbakro et Kami n’ont jamais failli en matière de vote. Vous avez toujours voté pour le Pdci-Rda. Pour cette année, pour le vote du 2 septembre, je vous en prie, ce vote est essentiel et crucial pour nous, peuple Akouè. Car il s’agit du seul héritage que Félix Houphouët-Boigny, sa sœur ainé Mamie Faitai nous ont laissé. C’est-à-dire le siège de la mairie. Ne nous trompons pas le 2 septembre prochain. Sortons massivement pour aller voter le candidat du Pdci-Rda, notre champion KKP», a fait savoir Kalou Jacques.

Qui, poursuivant, a fait noter qu’«il nous reste le seul siège de la mairie. On nous a volé les sièges de député. Alors que le seul siège qui est la mairie, qui est celui de chef de village, ne nous échappe pas. Mobilisons-nous fortement. Le Président Bédié et le Vice-président Gnrangbé nous envoient vous dire qu’ils comptent sur Logbakro et Kami. Qui, dans l’histoire de Yamoussoukro, sont deux villages importants vu leur grandeur. Vous avez été toujours déterminants dans le combat du Pdci-Rda. Le Pdci-Rda compte sur vous pour préserver son seul siège, son héritage. Continuons de travailler sur le terrain, soyez des porte-voix du candidat KKP dans vos cours, dans les marchés, dans vos quartiers…»

Avant d’aller à la rencontre de ses parents, Me Kouamé Kouassi Patrice, sur invitation de la communauté Gouro, vivant à Yamoussoukro, a rendu visite à ladite communauté. Là, la communauté par la voix de Boti Bi Irié, président des Gouro vivant à Yamoussoukro, a pris un engagement fort vis-à-vis du candidat Pdci.

« Au soir du 2 septembre, on ne vous appellera plus Avocat mais monsieur le maire. Parce que s’il s’agissait seulement des Gouro, monsieur Kouamé Kouassi Patrice est le Maire de Yamoussoukro. (…) Aujourd’hui, celui qui a rafraichi la terre pour nos parents, nous leurs enfants le suivons de près. Houphouët est le socle de la paix en Côte d’Ivoire et il a construit la paix avec le Pdci-Rda. La route que nos pères ont prise pour nous garantir la paix, nous ne l’abandonnerons jamais ! Aucun Gouro ne déviera cette route. Si ce sont les Gouro qui doivent assurer votre victoire dites-vous que cela est fait, c’est acquis», a rassuré Boti Bi Irié. Avec lui, les femmes et les jeunes qui par un tonnerre d’applaudissement ont marqué leur pleine adhésion aux dires de leur président.

A.N. LYRANE

Verified by MonsterInsights