09653fce 784e 42d3 a17a b18c4407919f

Régionale dans le Bélier/En précampagne à Angonda: Jeannot Ahoussou-Kouadio veut payer une dette…

11 / 100

En précampagne dans la région du Bélier, comme chaque weekend, ce vendredi 14 juillet 2023, c’est le chef-lieu de la Sous-préfecture d’Angonda qui a accueilli le chef de file des candidats du Rhdp, Jeannot Ahoussou-Kouadio, pour les régionales du 02 septembre 2023.

A Angonda, il a délivré un message à ses beaux-parents. « Comme je l’ai dit, ma joie est grande d’être aujourd’hui à Angonda parce qu’Angonda est un symbole, un symbole d’unité; de cohésion, de paix. Oui, je voudrais saluer la mémoire du Pr Yao Djè, oui grâce à lui quatre villages se sont regroupés pour constituer un carrefour des retrouvailles dans la paix et l’amour. Merci à tous pour tout ce que vous faites pour la Côte d’Ivoire. Je voudrais vous remercier pour votre soutien indéfectible infaillible constant, soutien inaltérable, inoxydable à ma personne. Merci mille fois», a-t-il dit d’entrée de propos.

Poursuivant son adresse, le candidat à la régionale du Bélier pour le compte du Rhdp se tournera vers les responsables des mutuelles pour dire : « Je voudrais remercier les présidents de mutuelles pour leur détermination à mes côtés pour m’accompagner dans cette grande vision, cette vision du développement de notre pays, à travers le Conseil régional du Bélier. Merci pour votre engagement, merci mille fois.»

Ensuite, à l’endroit des femmes, il dira : «Je voudrais me tourner vers les femmes, vous, les mamans. Je voudrais compter sur vous, les femmes des 14 villages d’Angonda. Je suis votre mari, ma première femme vient d’ici donc je suis votre mari. Votre sœur, elle ne vit plus mais elle est là parmi nous. C’est Dieu qui nous a séparés mais on est toujours dans l’amour. Est-ce que vous êtes prêtes à me soutenir, à voter pour moi ?» Et les femmes de faire un grand bruit pour dire en chœur «oui».

Faisant connaître la raison de sa présence à Angonda, Jeannot Ahoussou-Kouadio dira à la population que «vous me connaissez, je suis candidat comme l’a dit mon prédécesseur, mon frère Lambert. Je suis candidat parce que je vous aime, je suis candidat parce je vous dois le développement, on doit développer notre région. Ce n’est pas quelqu’un qui doit quitter ailleurs pour venir développer ici. C’est nous les enfants d’ici qui devons développer notre région. C’est une dette, si on ne le fait pas on aura péché.»

Indiquant qu’il faut est proche de « dieu » pour bénéficier de ses largesses, il a laissé ce message aux jeunes : «Chers jeunes, mobilisez-vous, le 02 septembre, il ne faut pas vous tromper, c’est moi, regardez bien, et ne vous trompez pas, votez pour moi, je veux travailler pour vous. Je veux payer ma dette, je m’offre à vous, il faut profiter, si vous ne profitez pas, demain ne dites pas que Ahoussou n’a pas fait ça pour nous. Je vous le dis ! »

Konan Jean Jacques, président de la mutuelle d’Angonda, au nom de ses pairs des 14 villages de la sous-préfecture, a marqué leur soutien sans faille du Président du Sénat, candidat du Rhdp.

«Nous, mutuelles de développement des 14 villages, nous sommes avec lui. Nous allons le soutenir de sorte que le 02 septembre, il soit élu président du conseil régional. Nous allons appeler les populations à voter pour lui et d’ailleurs, on a commencé. Tous les week-ends nous sommes ici, je mobilise mes paires présidents de mutuelles et on passe de villages en villages pour dire aux villageois que ce n’est pas une question de parti politiques, mais c’est une question de vision, une question de moyen, une question de celui qui est assis à la grande table donc je pense que mes paires m’ont compris pour que le 02 septembre le président soit élu», a-t-il fait noter aux hommes de média avant de souligner que la Sous-préfecture d’Angonda, c’est environ 5000 habitants avec deux gros villages que sont Angonda chef-lieu de Sous-préfecture et Konan-Kokorékro, village de feu N’Goran La Loi, époux d’Allah Thérèse de vénéré mémoire.

Selon lui, les doléances portent sur les éléments suivants : réhabilitation du logement des instituteurs d’Assafou ; construction de nouveaux bâtiments, réhabilitation de l’hôpital d’Angonda ; Extension du réseau électrique, érection d’Angonda en commune.

Notons que pour son passage, le patron de la chambre haute du parlement ivoirien a fait don de 200 chaises aux chefs traditionnels, 02 tricycles ; 05 broyeuses, une tonne d’engrais, 300.000f aux jeunes pour l’achat de deux (02) motopompes.

A.N. LYRANE