IMG 20230713 WA0063

Révocation d’un membre de la FIF : Koulaï Valentin dénonce un abus de pouvoir

9 / 100

Membre élu de la commission indépendante de recours de la FIF, Koulaï Vincent a animé une conférence de presse le mercredi 12 juillet 2023 à Yopougon. Au cours de cette rencontre avec la presse, il a dénoncé la mauvaise gouvernance au sein de la FIF, et surtout, son éviction de la commission dont il est membre par le Directeur Exécutif, qu’il considère comme un abus de pouvoir. Ci-dessous un large écho de sa déclaration.

Cette Conférence de presse de ce mercredi 12 Juillet 2023, portera essentiellement sur la dernière AGE de la FIF en date du 30 Juin 2023 et qui a eu pour résolution majeure la Révocation de Monsieur KOULAI MANGNI VALENTIN, Membre Elu de la Commission Indépendante de Recours. Avant tout propos, je voudrais saluer la presence massive des Présidents de Club et Organisations Professionnelles de Football à la dite Assemblée Generale et les féliciter pour le choix opéré entre l’instauration d’une bonne gouvernance à la FIF et celui du déclin du Football en Côte-d’Ivoire (…)

Depuis des décennies, notre championnat jadis prisé par les meilleurs Footballeurs d’Afrique, semble mourir d’année en année et cela au vu et au su de tous les Présidents de Clubs, qui pour moi, refusent de s’interroger sur le pourquoi de ce déclin et de cette perte continuelle d’engouement autour de notre Football par les populations en générale et les Supporteurs en Particulier ? Sinon, comment pouvez-vous créer des Clubs, les entretenir jusqu’à parvenir en Ligue 1, Ligue 2 et D 3 par vos efforts personnels et ne pas pouvoir enfin pousser un ouf ! De soulagement ? Des partenariats sont signés avec de grosses entreprises à votre nom, mais malheureusement, on vous cache les montants faramineux obtenus dans ces partenariats Aucune visibilité dans les nombreux transferts de joueurs issus de votre propre maison la FIF. Alors que Chaque année ce sont au moins 50 Milliards qui sont obtenus des subventions, des transferts de Joueurs et de signature de partenariats.

Vous principaux détenteurs exclusifs des biens et autres avantages de la FIF, vous êtes contentés avec des miettes appelés Subventions qui ne peuvent même pas vous permettre d’assoir une bonne stratégie de développement personnel de votre CLUB Mesdames et Messieurs Chers Présidents de Club, en votre rang, grades, titres et qualité, C’est fort de ce souci d’instauration d’une bonne gouvernance, d’un bon management et d’un Leadership Participatif et Inclusif, que j’avais décidé de briguer la Présidence de la Commission Gouvernance Audit et Conformité de la FIF en ma qualité de Candidat aux dernières élections de la Présidence de l’Actuel Comité Exécutif de la FIF , présidée par IDRISS DIALLO.

IMG 20230713 WA0063
Révocation d’un membre de la FIF : Koulaï Valentin dénonce un abus de pouvoir 3

En dépit de mon échec à ces élections, je n’ai aucunement perdu espoir, car mon souci de contribuer au rayonnement de notre Football et de la FIF, dans un contexte post sanction de la FIFA, restait toujours vivant en moi. Mesdames et Messieurs Chers Présidents de Clubs, à ce stade de mon propos, permettez-moi, de vous remercier officiellement pour cette grande opportunité que vous avez bien voulu m’offrir en me votant massivement lors des dernières élections des membres de la Commission Indépendante de Recours, au terme d’une Assemblée Generale Extraordinaire en date du 29 Novembre 2022 à la Maison des Entrepreneurs sis au Plateau.

Qu’est ce qui s’est donc passé pour que le Président Idriss Diallo, vous adresse une Invitation à une AGE dont le Point saillant reste et constitue la Révocation d’un membre de la Commission Indépendante de Recours ? Enffet, Mesdames et Messieurs, Chers Journalistes, c’est le 29 novembre 2022, que c’est tenue l’AGE qui m’a permis d’etre élu membre de la Commission Indépendante de Recours.

Mesdames et Messieurs Chers Présidents de Club, Vous êtes sans ignorés qu’à cette période, notre championnat battait son plein avec des rencontres de Match de Football. C’est dans un tel environnement, que j’ai pensé rapidement évoluer par l’obtention de ma feuille de route et de tous les documents de la FIF, pouvant me permettre désormais de me vêtir d’une nouvelle mission de juriste de la FIF Après presque 2 semaines de silence et d’observation marqués par l’absence de communication totale entre les membres de la Commission de Recours et le Président de la Dite Commission dont on n’avait aucune nouvelle, Je me suis résolu au nom de tous les membres de cette commission dont un des membres était constamment en communication téléphonique avec moi, d’adresser un courrier d’information et d’interpellation au Président de la FIF en date du 09 Décembre 2023, à l’effet de partager avec lui notre souci d’éclairage sur le pourquoi de ce silence après cette brillante élection ?

Alors que j’attendais une réponse à ma correspondance, c’est plutôt un Commissaire de Justice sur Instruction de la Commission de Discipline qui me convoque à comparaitre devant cette commission de Discipline Fort surpris de cette entorse à ma procédure de recherche d’information sur le pourquoi de ce silence radio au niveau de la Commission de Recours, alors que le championnat se déroule et que des dossiers sont traités par notre commission de recours à laquelle je n’ai jamais participé, ni été invité pour quoi que ce soit, J’ai dans un premier temps, fait savoir au commissaire de Justice, que j’attendais en lieu place d’une convocation des éclairages sur le silence quasi-total constaté à notre niveau.

Pour cette raison, j’ai dû à deux tentatives, refuser la Comparution. C’est suite à l’intervention du Président de la Commission de Recours que finalement, j’ai comparu devant un Jury composé de 8 Membres de la Commission de Discipline de la FIF, dont la décision N° 0034/CED/FIFdu Mardi 14 Mars 2023 dans l’Affaire KOULAI MANGNI VALENTIN, a tablé sur les Visas suivant : VU les articles 20 et suivant et 110 et suivant du Code disciplinaire de la FIF Et VU la lettre de dénonciation de Monsieur le Directeur Exécutif de la FIF Et considérant les fait rapportés dans cette décisions, dont la conclusion fait état de ce que le Directeur Exécutif de la FIF avançait que les allégations de Monsieur KOULAI portait atteinte à l’honneur et à la considération des dirigeants de la FIF et constituait un manquement à la règlementation de la FIF , sanctionné par l’article 143 du code de discipline de la FIF.

En conséquence, il requérait contre monsieur KOULAI, une enquête disciplinaire en sa qualité d’officiel de la FIF Mesdames et Messieurs, chers présidents de club, après ce vote en faveur de ma révocation, permettez-moi de vous poser les questions suivantes : 1- Le pdt de la CAF peut-il demander la révocation du Pdt de la FIF ? Car tous deux présidents élus ? 2- Est-il possible d’accuser un membre élu n’ayant jamais été convoqué au sein de sa commission, n’ayant jamais reçu de feuille de route et de Code d’Ethique et de discipline des Officiels de la FIF, de Cette violation flagrante des textes de la FIF ?

C’est à ces deux problématiques que je voudrais vous inviter à méditer et comprendre toute la laideur constaté dans cette démarche du Comité Exécutif dont le Directeur Exécutif nommé par un Président Elu, se permet de révoquer un autre élu à la surprise generale de tous En conclusion, je voudrais officiellement exprimer mon étonnement et pardonné à tous les présidents de Club leur décision mortelle pour l’avenir de notre football Car, cette AGE qui est intervenue après cette grosse débâcle des éléphants en Zambie sur le score fleuve de 3 à 0 devrait au contraire vous permettre à l’unanimité de décider de la révocation non de KOULAI mais de cet entraineur soit disant expatriés payé à des centaines de million à ne rien faire mais à préparer les funérailles des Sportifs Ivoiriens au soir de cette CAN que nous organisons dans notre pays et qui a mobilisé plusieurs milliards pour la mise en place des nombreuses infrastructures Sachez chers Présidents de Club que je reste et demeure membre de la Commission Indépendante de Recours jusqu’à la fin de mon Mandat, car un Directeur Exécutif n’a pas mandat à faire révoquer un membre élu d’une commission indépendantes de Recours.

Je voudrais saluer la Presence sur notre sol du PDT de la CAF et de tous les Pdts des Fédérations Africaines de Football et les officiels de la FIFA, avant de les inviter à se pencher sur la dictature et les nombreux manquements du Président de la Fédération Ivoirienne de Football, occasionnant le déclin et le dégout de notre sport roi.

Fait à Abidjan le 12 Juillet 2023

KOULAI MANGNI VALENTIN MEMBRE ELU DE LA COMMISSION DE RECOURS DE LA FIF

Iris Kissami