e33d7083 ad79 4055 98ef 8e2e9dff0196

Développement des régions: Les experts de l’Onp passent en revue des indicateurs relatifs à la demande sociale en Côte d’Ivoire

10 / 100

« Calibrage de l’Indice Synthétique de Suivi du Dividende Démographique des régions de Côte d’Ivoire », c’est la thématique qui était au cœur de l’atelier de l’Office nationale de la population (Onp), tenu dans la capitale politique ivoirienne, Yamoussoukro, du 12 au 22 juin dernier.

Cet atelier a été l’occasion pour les experts de l’Onp de passer en revue les indicateurs relatifs à la demande sociale en Côte d’Ivoire. Cela, pour maitriser la croissance démographique en vue d’assurer une transition rapide, développer le capital humain pour favoriser une augmentation de l’espérance de vie et renforcer la productivité de la population active qui sont des défis actuels de la Côte d’Ivoire.

A l’ouverture des travaux, Hinin Moustapha, Directeur général de l’Onp, encourageant les experts nationaux à s’approprier les outils qui leur seront communiqués, pour une meilleure aide à la décision de la part des Décideurs, a fait noter que «dans le cadre d’un meilleur suivi de l’indicateur, il importe de contextualiser les informations sur le suivi du dividende démographique à l’échelon des régions du pays. A ce titre, le présent atelier est organisé à l’effet de disposer des indicateurs de suivi du dividende démographique au niveau des régions de la Côte d’Ivoire. Il s’agit pour nous de faire une revue des indicateurs relatifs à la demande sociale en Côte d’Ivoire (jeunesse et vieillesse), à la qualité du cadre de vie des ivoiriens, aux dynamiques de pauvreté, au développement humain élargi et à la territorialisation du développement socio-économique.

Ces données permettront ainsi aux décideurs régionaux de mener des politiques ciblées et stratégiques en lien avec les ambitions de développement énoncées dans les documents cadres du pays notamment le PND 2021-2025, le PSGouv1&2, le PJGouv, la vision 2023, etc. », a-t-il fait connaître l’intérêt de l’atelier avant de relever que « l’Office produit très régulièrement des rapports scientifiques thématiques visant à mettre à la disposition du Gouvernement des évidences et de faciliter la prise de décision au plus haut niveau. »

« A titre d’exemple, le RGPH 2021 établit un taux de croissance démographique de 2,9% couplé à une extrême jeunesse de sa population (75,6%), jeunesse qui se présente comme une ressource hautement stratégique à valoriser.

La Côte d’Ivoire qui ambitionne d’atteindre la tranche supérieure des pays à revenu intermédiaires d’ici à 2030 entreprend ainsi des investissements stratégiques en faveur de sa tranche jeune et ces études permettront de savoir quels sont les volets prioritaires d’interventions et les impacts probables à moyen et long terme», a-t-il expliqué avant de s’appesantir sur un nouvel outil d’analyse qu’est la Budgétisation Sensible au Dividende Démographique.

« La Budgétisation Sensible au Dividende Démographique (BSDD) se présente comme un incontournable et innovant outil d’analyse et de plaidoyer en faveur d’une politique budgétaire susceptible d’orienter plus efficacement les allocations sectorielles de ressources, et ce, au regard des étroites interrelations entre la structure du budget et les effets des politiques publiques sur le bien-être des populations. C’est donc un outil qui pourrait contribuer à accélérer la réalisation des objectifs nationaux de développement et plus spécifiquement ceux en lien avec la capture du dividende démographique et l’agenda de développement durable», a-t-il conclu.

ANL

Verified by MonsterInsights