c6830f66 f661 485e a71d 68b44d38409a

Régionales dans le Bélier: Ahoussou Jeannot fait d’importantes promesses et des dons aux populations de la tribu Kpodjou (Tiébissou)

12 / 100

En précampagne, c’est à Bakro-Sakassou, chef-lieu de la tribu Kpodjou, dans la Sous-préfecture de Lomokankro (Tiébissou), que Jeannot Ahoussou-Kouadio et la forte délégation qui l’accompagnait ont déposé, le dimanche 2 juillet, leurs valises. Ce, après Bonikro dans le département de Djékanou, le samedi 1 juillet dernier.

Reçus au domicile du chef de tribu, nanan Kouassi Kpli 2, par ailleurs chef du village de Bakro-Sakassou, le candidat Rhdp et sa délégation se sont entretenus avec les têtes couronnées avant de se rendre sur la place du meeting.

Au stade de l’école primaire, après les civilités de début de cérémonie, Jeannot Ahoussou-Kouadio a fait cette demande à ses parents Ahitou : « Ce que je vous demande, chers parents, mes mamans et les jeunes, c’est de me soutenir. C’est avec les mutuelles de la région que je vais travailler. Quand le jour du vote arrivera, que le Kpodjou ne reste pas en arrière… »

Jetant un regard sur les doléances qui lui ont été soumises, le patron du Sénat ivoirien, candidat à la régionale du Bélier, a rassuré les populations. « Vous avez parlé de route, le Président Alassane Ouattara vient de me confier les routes de notre région. Ce sont plus 1000 kilomètres de routes qui seront reprofilés. Vous avez demandé deux ambulances, mais je vous enverrai une ambulance et cela d’ici un mois. Pour les poteaux électriques détruits, je me tournerai vers les structures en charge de cela et ça sera fait. Faites-moi la liste des villages dont dont les pompes villageoises sont en mauvais état, nous allons nous en charger», a-t-il promis.

Cela dit, pour rassurer tout un chacun de sa capacité à leur apporter le développement, le premier président du Conseil régional a indiqué que «le Pdci est notre fétiche à tous. Tous, nous sommes Pdci, mais lorsqu’on dort, on se tourne, on change de position. Changeons de position car il est venu le temps de changer de position. Je vous supplie soutenez-moi mes sœurs. L’éléphant noir c’est bien mais actuellement l’éléphant noir est enfoncé dans le bas-fond. Bientôt, nous allons solliciter toute la Côte d’Ivoire à venir faire sortir l’éléphant noir du bas-fond dans lequel il est enfoncé et le laver pour aller le remettre au président Houphouët-Boigny. L’éléphant noir, c’est le Pdci, le Pdci est enfoncé dans la boue.»

Et de lancer quelques piques au parti doyen de Côte d’Ivoire avant de se tourner vers les jeunes : « Chers jeunes, ne vous trompez pas. Ce que je dis je fais. Ce que je dis, je fais parce que je suis avec Alassane Ouattara ; il développe, il développe ! Vous m’avez soumis des doléances, elles seront prises en compte car j’irai les remettre directement à Alassane Ouattara.»

Kouakou Privat, Directeur de campagne Sous-préfecture de Lomokankro, au nom des mutuelles, a fait noter que «les populations du Kpodjou voudrait vous traduire leur attachement, l’attachement que vous avez pour le développement. Car le développement est une quête perpétuelle et le développement ne peut se faire qu’avec des hommes qui sont valables. Et nous pensons que vous êtes la personne qu’il faut pour apporter le développement dans le Kpodjou. Nos parents voient à travers vous le développement qui frappe à leur porte.»

 Avec lui, Guillaume Kouakou, qui, au nom des populations, a relevé les doléances avant d’appeler à un soutien franc au candidat d’Alassane Ouattara.

ANL

Verified by MonsterInsights