IMG 20230701 182427 542

Municipales à Marcory: Affou Keïta donne son pronostic… Aby Raoul reçoit un grand soutien

14 / 100

Dans la continuité de la Fête de Tabaski, le député-maire Aby Raoul Akrobou Modeste et le conseil municipal de Marcory ont cadeauté les communautés musulmanes de ladite commune d’un concert live inédit animé par Affou Keïta, samedi 1er juillet 2023, au Terrain 9.9 d’Aliodan.

Lors de ce concert à la dimension de ceux organisés dans les grandes salles du Palais de la culture de Treichville, cette autre « Diva » de la musique mandingue a tenu en extase ces populations venues des 12 quartiers et 3 villages de la commune dite « chic » avec des morceaux de sa riche répertoire musical et autres chansons improvisées sur place.

Affou Keïta est allée jusqu’à amener Aby Raoul sur scène pour esquisser des pas de danse afin de prouver selon elle que c’est lui « Le Dougoutigui » (le patron ou maître des lieux).

Durant son show, elle n’a pas manqué de se prononcer sur le sujet de l’élection municipale à venir.

« Ce que femme veut, Dieu veut. Alors, pour les bons témoignages mis à son crédit, moi Affou Keïta, je dis qu’Aby Raoul va décrocher son prochain diplôme », a pronostiqué l’artiste-chanteuse faisant référence de façon un peu voilée à la prochaine réélection du maire pour un autre mandat.

D’autres grosses pointures de la musique ivoirienne sont venues également prester pour la réussite de l’événement notamment Antoinette Allany et Fior 2 Bior.

A cette occasion, Aby Raoul a reçu un autre soutien de taille par rapport au scrutin électoral du 2 septembre 2023.

Le nommé Sanogo Djakaridja, homme d’une grande influence au sein de la cité et particulièrement à Aliodan, a annoncé de façon officielle l’abandon de ses velléités de candidature et son ralliement au natif d’Anoumabo.

« Je soutiens à 100% le maire Aby Raoul pour les élections municipales 2023 », a-t-il déclaré d’entrée.

Pour ne pas être en porte-à-faux avec ses partisans, Sanogo Djakaridja a tenu à clarifier les choses mettant en avant les motivations de son choix.

« Cette prochaine élection municipale oppose les gens qui viennent d’ailleurs aux enfants de Marcory. J’ai sursis à ma candidature pour intégrer l’équipe d’Aby Raoul pour sauver l’honneur des Marcorois et Marcorènes.

L’actuel maire doit être le capitaine de notre équipe pour terminer le bon travail qu’il a commencé.

Une rumeur fait état de ce qu’on veut casser Aliodan pour l’attribuer à une autre commune. Et sur cette question cruciale, Aby Raoul et moi avons des visions similaires; c’est-à-dire que cela ne va jamais se passer tant que nous les enfants de Marcory seront aux affaires.

D’aucuns nous avaient invités à monter dans leur train afin de les accompagner dans cette élection; mais pour être conséquent avec nous-mêmes, nous avons refusé cette invitation mon staff et moi parce qu’en réalité, il n’y a pas de rails à Aliodan pour le passage d’un train.

Nous n’accepterons pas que quelqu’un quitte ailleurs pour venir mentir à nos parents, encore moins d’être complices de cela.

D’ailleurs même, on ne peut pas quitter à Djanbrabô pour venir prétendre être chef du village à Marcory ; j’ai fini de parler et donc suivez mon regard », a-t-il soutenu.

Quant à Aby Raoul lui-même, il s’est dit fier des soutiens reçus.

L’homme dont ses administrés et collaborateurs appellent « Le maire choco » a promis de continuer à rester fidèle aux habitants et de tenir ses promesses pour le développement et le rayonnement de ce grand carrefour de la culture et du sport.

« Vous me connaissez ; vous savez qu’il y a des moments où je me mets en colère quand l’intérêt général le nécessite et d’autres moments où nous rions et festoyons ensemble. Nous sommes en famille à Marcory. Personne ne sera contraint à partir d’ici. On est ensemble jusqu’à la gare et si j’ai décidé de vous protéger, sachez que c’est pour la vie », a martelé le candidat du PDCI-RDA pour les élections locales prochaines à Marcory.

Vagoné Dry-Bi

Verified by MonsterInsights