fe4686b0 446b 4f8f 9981 a50abff2e0f4

Élections locales de 2023 et foncier rural: Les candidats PDCI du Moronou attirent l’attention de Bédié sur un danger en perspective

15 / 100

 » Je vous souhaite la bienvenue à Daoukro sous l’égide de deux femmes sereines que vous connaissez tous et je voudrais surtout souhaiter une bonne suite et une bonne fin à la mission qui a été assignée à la plupart d’entre vous pour les élections locales. Je souhaite cela ardemment pour votre succès, pour votre désir ardent. Merci pour les présents que vous avez faits et encore une fois, je suis très heureux de vous recevoir à Daoukro. Merci « .

Ces propos sont de son excellence Aimé Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, ancien président de la République de Côte d’Ivoire. Il les a tenus le jeudi 15 juin 2023 à sa résidence privée de Daoukro lors de l’audience qu’il a accordée à une délégation de cadres du PDCI-RDA de la région du Moronou venue lui présenter les candidats dudit parti aux élections locales (régionales et municipales) du samedi 02 septembre 2023.

Laquelle délégation est conduite par la ministre Amah Marie Tehoua, vice-présidente du PDCI-RDA, ancienne maire de Bongouanou et composée des candidats et de plusieurs autres cadres du parti fondé par feu Félix Houphouet Boigny.

Avant lui, c’est à Éric Achou que l’honneur est revenu de planter le décor de la rencontre. L’honorable N’guetta Kamenan, ancien député PDCI d’Anoumaba et Tiemelekro, porte-parole de la délégation, a, avant tout propos, présenté personnellement les candidats parrainés par le PDCI-RDA avant de laisser le soin aux autres membres de la délégation de se présenter.

Les candidats parrainés par le PDCI-RDA sont : l’honorable Aka Amanan Véronique épouse Bra Kanon, députée de M’batto et Assahara, candidate aux élections régionales dans le Moronou, le vénérable Tiémoko Koffi Bernard, candidat aux élections municipales à Bongouanou, Kassi N’doua Jacques Anguerran, candidat aux élections municipales à Anoumaba, N’guessan Koffi Jean-Baptiste, candidat aux élections municipales à Tiemelekro, Mea Tanoh Gervais, candidat aux élections municipales à Arrah et Kaunan Alexis Koffi, candidat aux élections municipales à M’batto.

Après la présentation des candidats et des membres qui composent la délégation, l’honorable N’guetta Kamenan a indiqué que les élections municipales et régionales comme celles à venir sont cruciales pour le PDCI-RDA et pour toute la nation à plus d’un titre. Il en a évoqué un seul cas : la question foncière nationale et notamment au niveau rural. Au lendemain du congrès ordinaire du PDCI-RDA en octobre 1995, a-t-il rappelé, Excellence monsieur le président, vous avez mis en place une commission chargée de rédiger un dossier dans sa forme littéraire, base pour légiférer en la matière et mettre en place tout le dispositif légal d’un code foncier rural en Côte d’Ivoire.

A l’en croire, à l’unanimité des groupes parlementaires, ce code foncier rural a été voté en décembre 1998 par l’Assemblée nationale.  » L’essentiel de ce code rural est de transformer le droit foncier rural coutumier en droit moderne afin de protéger les propriétés foncières de nos braves paysans sur lesquelles a reposé la construction de la Côte d’Ivoire moderne d’une part et d’autre part de mettre de façon légale toutes les dispositions permettant la bancarisation des projets ruraux notamment agricoles qui prennent la terre comme part de leur capital « , a-t-il fait observer.

Malheureusement, fera-t-il remarquer, nous notons depuis 2013 de multiples convulsions se traduisant par des décrets autour de ce code foncier rural tendant à le vider de son essence et déposséder pour exproprier les braves paysans de leurs terres. 

 » Excellence monsieur le président, les motifs de changement de gouvernance nationale par une alternance au pouvoir d’État sont ludiques mais si j’ai insisté sur la question du foncier rural, c’est parce que les vents nouveaux qui soufflent avec pour concept les terres sans maîtres, concept esclavagiste s’il en est constitue de graves menaces nous le savons pour la sécurité des propriétés foncières rurales et pour la paix sociale « , a-t-il prévenu, non sans exprimer la reconnaissance des candidats au président Aimé Henri Konan Bédié. Notons que cette rencontre s’est déroulée dans une ambiance conviviale. 

C.K

Verified by MonsterInsights