Aboubakari Cisse DGA impots

Aboissso : Embargo sur les projets infrastructurels? Aboubacari Cissé, DGA des impôts, dans les pas de Jacques Assahoré, DG du Trésor

5 / 100

Le samedi dernier, l’allocution de Monsieur Aboubacary Cissé, lors d’une cérémonie organisée par le RHDP a laissé  pantois la population d’Aboisso.

Si bien que, dépitée, elle été tentée de se demander : « Mais qu’est-ce que la population d’Aboisso a fait au bon Dieu ?»

En effet, de manière quasi subliminale et sur un ton condescendant, Aboubacari Cissé, qui tenait le crachoir, a fait la révélation suivante : « Monsieur Kafana  est venu ici et il a été clair, tous les projets pour Aboissso sont prêts, on vous attend, on doit faire un coup K.O. Aboissso chef-lieu de région fait honte.» Il s’engage ainsi sur les pas tracés depuis la région de l’Iffou par le DG du Trésor public, Jacques Assahoré.

Aboubakari Cisse DGA impots
Aboissso : Embargo sur les projets infrastructurels? Aboubacari Cissé, DGA des impôts, dans les pas de Jacques Assahoré, DG du Trésor 3

Voici les propos du directeur général adjoint des impôts, qui parle, selon notre source, comme  un quidam sur le comptoir d’un cabaret pour amuser la galerie.

Or donc les projets pour Aboissso sont sous scellés, saisis à titre conservatoire ?

«Il est désormais clair, comme nous le soupçonnions depuis,  qu’il y a un blocus, un embargo  sur nos projets», révèle notre interlocuteur.

Et de poursuivre pour dire que «Monsieur Aboubacary Cissé feint d’ignorer qu’Aboissso aussi, des contribuables payent leurs taxes, leurs impôts à base desquels la commune est rétribuée sous forme d’investissement et de projets. Ce n’est ni de la charité, ni de la philanthropie que de donner au peuple ce qui lui revient de droit».

On peut se demander, mais pourquoi punir une ville parce que simplement le Maire est d’une autre obédience politique que le RHDP?

On veut nous faire comprendre en filigrane, selon notre informateur, que « Si vous ne votez pas pour le candidat du RHDP le 02 septembre prochain, vos projets seront en veilleuse, en berne ».

«Vous imaginez la gravité du chantage, c’est tout simplement hallucinant dans une République. Cela ressemble à un marchandage, un genre de caprice idéologique sectaire qui a malheureusement cours en Côte d’Ivoire. Un gouvernement digne de ce nom devrait être guidé par l’intérêt général et pas un intérêt électoraliste de sa famille politique», se lamente-t-il.

Pour Ehoussou N’gatta Fils, «c’est le lieu de dire que ce chantage répugnant, permanent est un acte d’infantilisation de la population, c’est un peu comme si on promettait  une récompense à un enfant afin qu’il fasse  ce qu’on lui demande. Rien que du baratin et cela est injuste et suffocant  d’autant plus qu’Aboissso représente la troisième ville pourvoyeuse d’impôt après Abidjan et San Pedro.

«Pourquoi devrait-on conditionner nos projets par une élection ? Cette dérive langagière du candidat du RHDP est intolérable, c’est tout simplement scandaleux», se plaint M. Ehoussou.

Sur fond d’un ultimatum, selon notre interlocuteur, Monsieur Aboubacari Cissé veut troquer le vote des populations contre des projets d’Etat.

Et de dénoncer cette pratique des dirigeants du pouvoir RHDP : «Cette gouvernance sélective qui  consiste à punir les villes dont les Maires ne sont pas RHDP est une prise d’otage de notre démocratie. Ce chantage obscène est devenu un moyen de pression officiel pour le camp présidentiel. C’est tout simplement lamentable.».

Ange N. LYRANE

Verified by MonsterInsights