09cc22f2 8a85 4bb7 b147 b54ebe2cdc36

Bouaflé-Projet LIANE 2: La « transparence dans l’approvisionnement local du secteur minier ivoirien » recherchée

Ce jeudi 12 mai 2022,  à la salle de réunion de la préfecture de Bouaflé s’est déroulé l’atelier de restitution et de validation des résultats de l’étude de : «Étude diagnostique sur l’approvisionnement local minier dans la localité de Bouaflé  » sous l’initiative du Secrétariat Technique Permanent de l’APV-FLEGT du Ministère des Eaux et Forêts.

Ce sont environ plus de 70 participants représentants des services administratifs, le secteur privé, les Organisations de la Société Civile, la chefferie traditionnelle, qui étaient présents à cet atelier.

Cette rencontre a permis de présenter les résultats de l’étude qui a débuté de septembre 2021 à mars 2022/ et qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet LIANE 2  intitulé : «Transparence dans l’approvisionnement local du secteur minier ivoirien ».

Le préfet de région, préfet du département de Bouaflé, Gonbagui  Gueu Georges, était représenté par  M. Traoré Brahima, SG 2 de la préfecture de Bouaflé, qui avait à ses côtés, M. Kra Konan Samuel 3e adjoint au maire, M. N’da Konan  Daniel, D. R des Mines et Géologie.

Prenant la parole au nom du préfet, M. Traoré Brahima a remercié une fois de plus le PCQVP-CI pour cet autre appui à la Côte d’Ivoire à travers le projet cité plus haut.

Quant au Directeur Régional des Mines et la Géologie, M. N’da Konan Daniel, l’adhésion de la Côte d’Ivoire au processus du projet MRAL à travers  LIANE 2 en vue de la conclusion d’un Accord de Partenariat Volontaire va lui permettre d’améliorer sa gouvernance minière et de conserver sa part de marché dans l’espace économique de l’Union Européenne.

Dr Michel Yoboué, coordonnateur national de Publiez Ce Que Vous Payez et M. Fabrice Zohoré, chargé d’études dudit projet,  ont respectivement présenté le document simplifié et la perception de l’approvisionnement local par les communautés de Bouaflé et par la suite les résultats de l’étude.

A l’issue de ces présentations et des discussions subséquentes, les participants ont validé les résultats de l’étude sous réserve des observations et des recommandations formulées.

En effet, depuis 2018, les organisations membres de « Publiez Ce Que Vous Payez » (PCQVP) en Afrique de l’Ouest ont consacré de grands efforts pour favoriser la mise en œuvre du contenu local dans le secteur minier. Cela s’est fait par la promotion de l’approvisionnement local qui représente le “plus grand élément de distribution des avantages pour les communautés et le gouvernement”. Les dépenses en biens et services sont généralement supérieures aux paiements aux gouvernements, aux salaires et traitements et aux investissements communautaires réunis.

Avec le soutien d’OSIWA, de l’initiative Mining Shared Value d’Ingénieurs Sans Frontières et du Secrétariat international de PCQVP, quatre coalitions PCQVP du Niger, de la Côte d’Ivoire, du Mali et de la Guinée ont mis en œuvre un projet visant à donner aux organisations de la société civile et à d’autres acteurs non étatiques les moyens d’utiliser l’outil Mécanisme de Reporting de l’Approvisionnement Local (MRAL) pour contrôler la manière dont les sociétés minières donnent aux entreprises locales les opportunités de fournir des biens et des services sur les sites de projets miniers.

Les activités du projet comprennent, entre autres, l’élaboration d’un guide à l’intention des réseaux de PCQVP et d’autres organisations de la société civile (OSC) qui militent en faveur d’une transparence accrue de l’approvisionnement local du secteur minier.

Le guide destiné aux réseaux de PCQVP et à d’autres OSC plaide en faveur d’une transparence accrue dans l’approvisionnement local du secteur minier. Il fournit aux OSC les connaissances de base nécessaires sur l’approvisionnement local dans le secteur minier, ainsi que des étapes et des recommandations pratiques sur la manière dont elles peuvent plaider pour un approvisionnement local plus efficace et plus transparent dans leurs pays respectifs.

Le guide présente une vue d’ensemble :

-de ce qu’implique l’approvisionnement local dans le secteur minier, et pourquoi il a un impact économique potentiel si important dans les pays et communautés d’accueil des mines;

-de comment la transparence des processus d’achats des sites miniers contribue à renforcer le pouvoir des fournisseurs et de la société civile, et à améliorer la gouvernance compte tenu des risques de corruption dans l’approvisionnement en biens et services par les sites miniers;

-du potentiel de l’utilisation du Mécanisme de reporting sur l’approvisionnement local (MRAL) et la manière dont les OSC peuvent utiliser les données créées par les sites miniers utilisant le MRAL pour plaider en faveur d’une meilleure politique de la part du gouvernement et des sociétés minières;

-des conseils détaillés pour les OSC, avec des options et des suggestions de canaux pour le plaidoyer auprès des gouvernements et des sociétés minières.

Ce guide aide les OSC d’Afrique et d’ailleurs à réaliser le plein potentiel de l’approvisionnement local dans la lutte pour une gouvernance minière plus inclusive, et il leur donne les moyens de devenir des champions actifs de l’amélioration des pratiques en matière d’achats locaux dans leurs pays.

Une étude très poussée par la Coalition Ivoirienne Publiez Ce Que Vous Payez ( CI-PCQVP), sur le mécanisme de reporting de l’approvisionnement local dans le secteur minier a permis de faire en sorte que la transparence et l’accès à l’information dans le secteur minier soient promus par le Mécanisme de Reporting de l’Approvisionnement Local ( MRAL ) pour la création d’emplois et la réduction de la pauvreté à HIRÉ et à BOUAFLÉ.

Guillaume KOUAME, correspondant régional