Anyama-Eboulement de terrain: Comme un médecin après la mort évitable, le gouvernement aux côtés des 52 familles sinistrées et 733 personnes affectées

Anyama-Eboulement de terrain: Comme un médecin après la mort évitable, le gouvernement aux côtés des 52 familles sinistrées et 733 personnes affectées

«Laisser mourir et venir compatir». Un peu comme le pompier pyromane. Voilà en quelque sorte la stratégie de Communication du gouvernement Amadou Gon Coulibaly. Les Ivoiriens ne sont plus dupes. Ils savent qui devrait les protéger et qui a failli. Cette situation d’Anyama pouvait être évitée. Mais on a laissé mourir pour cyniquement aller présenter sa compassion au cours d’une cérémonie pleine d’émotions hypocrites aux allures de campagne électorale. Voici le compte rendu du ministère de Mariatou Koné.

L’État de Côte d’Ivoire exprime sa compassion aux familles endeuillées du drame survenu le 18 juin dernier à Anyama, à la suite d’un éboulement de terrain, pendant les fortes pluies. La Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné, s’est rendue à nouveau à Anyama le vendredi 3 juillet pour apporter à nouveau la compassion du Gouvernement aux familles des 17 personnes ayant perdu la vie.

DES DONS A LA PLACE DE DEDOMMAGEMENT

Au cours d’une cérémonie pleine d’émotions, qui s’est tenue à la Mairie d’Anyama, en marge de la levée des corps, la Ministre a indiqué que le Gouvernement est aux cotes des sinistres dès l’annonce du drame et a entièrement pris en charge les frais de conservation des corps ainsi que les frais de morgue. En plus chaque famille a reçu symboliquement 500 Mille francs pour chaque personne décédée. Poursuivant elle a souligné que le l’État de Côte d’Ivoire ne ménagera aucun effort pour se tenir en permanence aux cotes des familles dans les situations difficiles et malheureuses.

Lire aussi:  PDCI-Londres/Mathieu Kadjo à Guikahué: «Merci d’avoir su opérer le cœur du PDCI et de l’avoir ainsi sauvé des mains obscures des aventuriers Politiques»

17 MORTS, 52 FAMILLES SINISTREES ET 733 PERSONNES AFFECTEES

Elle a également rappelé les actions menées par le Gouvernement depuis que le drame est survenu notamment l’assistance aux 52 familles sinistrées et 733 personnes affectées, les dons en vivres et non vivres, l’aide au relogement à hauteur de 300 mille francs CFA par ménage. A cela s’ajoute l’appui aux structures d’accueil et aux secouristes. Ainsi la paroisse Notre Dame a reçu la somme de 5 millions de FCFA, la grande mosquée 2 millions de FCFA l’hôpital Général d’Anyama a également bénéficié d’un appui pour la prise en charge totale des blessés. Le Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires et la Croix Rouge ont également bénéficié d’un appui financier de la part du Gouvernement. En plus des familles et des structures citées plus haut, la Mairie d’Anyama a reçu la somme de 20 millions de FCFA

Une action saluée aussi bien par les sinistrés que par la Mairie qui ont tenu à exprimer leur reconnaissance au Président de la République, Alassane Ouattara, au Gouvernement et à la Ministre Mariatou Koné. S’exprimant en français et en malinké à la fin de la cérémonie, la Ministre a invité les populations, les invitant aux respects des recommandations du Gouvernement puis elle a lancé un appel à la prudence et à la vigilance en cette saison des pluies.

Lire aussi:  Le nouveau livre de Gbagbo fait débat, Assalé Tiémoko s’en mêle: Un ancien "président ne devrait pas dire ça"…Pauvre pays! Tout ça pour ça!

A.N. LYRANE

NB: Le titre, les intertitres et le chapeau sont de la rédaction

🔥1 Vues | Lectures

Laisser un commentaire