Ça y est, Marcel Amon-Tanoh a démissionné depuis mardi 17 mars… implosion du RHDP d’Alassane Ouattara? D’autres ministres sur le départ ?

Ça y est, Marcel Amon-Tanoh a démissionné depuis mardi 17 mars… implosion du RHDP d’Alassane Ouattara? D’autres ministres sur le départ ?

 

C’est fait. Le ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh a déposé son courrier de démission au Président Alassane Ouattara le mardi 17 mars 2020.

Toujours selon nos sources, le Président de la République a bel et bien réceptionné le courrier de son ancien directeur de cabinet. Pour garder sa logique de quitter le gouvernement du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, Marcel Amon-Tanoh a déposé dans les locaux du ministère des Affaires étrangères, depuis le mardi 17 mars aux environs de 20 heures, son véhicule de commandement.

Le lundi, la veille, il avait présidé sa dernière rencontre, en tant que ministre, après le Conseil national de sécurité (CNS) à l’issue duquel il a eu un entretien avec le président de la République. De fait, il avait reçu à son cabinet, Angèle Djohossou, Représentante résidente désignée du Haut-commissariat des réfugiés (HCR) en Côte d’Ivoire. Elle lui avait présenter ses lettres de cabinet.

De son côté, Alassane Ouattara a certes reçu le courrier mais n’a pas encore donné de suite. La démission est considérée comme non acceptée, pour l’heure. Selon un observateur de la scène politique ivoirienne, Alassane Ouattara prend son temps avant de réagir.

Lire aussi:  PDCI/Journée de solidarité et de recueillement du jeudi 29 avril 2021 : Le comité d’organisation dévoilé

 «Le Président espère que son collaborateur va revenir sur sa décision, c’est pourquoi il n’a pas donné de suite, dès réception du courrier. Mais au cas où, le ministre ne reviendrait pas sur sa décision, le président ne va pas donner de suite au courrier « , analyse-t-il. En effet, il s’agit pour Alassane Ouattara de chercher à tirer meilleur profit de la volonté de son ancien bras droit. « Le Président va tout simplement faire un réaménagement et le sortir du gouvernement. Ainsi, il ne pourra pas se prévaloir du titre de ministre démissionnaire « , souligne-t-il.

C’est le lieu d’indiquer que ce n’est pas la première fois qu’on annonce la démission d’un ministre et que ce dernier soit renvoyé par la suite. Il y a eu le cas de Thierry Tanoh. Ce dernier avait été annoncé comme démissionnaire. Finalement, il n’a pas fait de déclaration de démission et c’est plutôt un remaniement qui l’a fait sortir du gouvernement. RHDP, l’implosion! LIRE LA SUITE SUR…https://www.afriksoir.net/cote-divoire-amon-tanoh-demission-vehicule-de-commandement/

🔥7 Vues | Lectures

Laisser un commentaire