AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara ou ‘’l’houphouétiste’’ qui a abandonné le corps d’Houphouët-Boigny aux Ivoiriens pour aller chercher son nouveau job au Fmi

4 min read
Houphouet ado

Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara ou ‘’l’houphouétiste’’ qui a abandonné le corps d’Houphouët-Boigny aux Ivoiriens pour aller chercher son nouveau job au Fmi

(Ndlr de africanewsquick.net : Alassane Dramane Ouattara est-il sincèrement houphouétiste ?) On en sait un peu plus sur les dessous du bras de fer qui oppose Henri Konan Bédié à Alassane Ouattara au lendemain du décès du Président Félix Houphouët-Boigny en 1993. Bédié explique son arrivée au pouvoir en 1993 auquel l’ex-premier ministre Alassane Ouattara tentait de s’opposer. (Ndlr de africanewsquick.net : Alassane Dramane Ouattara a abandonné le corps de Félix Houphouët-Boigny dont il était le premier ministre aux Ivoiriens pour aller répondre à une invitation du Fmi pour un poste de travail. Comment peut-il se prévaloir héritier d’un leader dont il a abandonné le corps? Son houphouétisme n’est que pour berner les Ivoiriens. On n’abandonne pas le corps de son père et après venir revendiquer son héritage.)
Le fossé ne cesse de s’élargir entre Alassane Ouattara, premier ministre et Henri Konan Bédié, président de l’Assemblée nationale, de Félix Houphouët-Boigny. Répondant à une question de Jeune Afrique Economie, Bédié s’est voulu plus explicite. « A la mort du président Houphouët-Boigny, j’avais proposé à Alassane Ouattara de continuer comme Premier ministre. En ma qualité de président de l’Assemblée nationale, j’étais le successeur désigné par la constitution. Mais Ouattara a refusé. Il m’a dit qu’il avait une invitation du Fonds Monétaire International pour travailler auprès de cette institution. Il est donc parti à Washington, immédiatement », fait savoir l’actuel président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).
« D’ailleurs, il y a une chose que beaucoup de gens ne savent pas; il n’a même pas assisté aux funérailles du Président Félix Houphouët-Boigny. Il est donc sur prenant de le voir aujourd’hui se dire « Houphouëtiste » et vouloir fonder un mouvement de Rassemblement des houphouëtistes, alors même qu’il a fondé un parti à lui dénommé RHDP-Parti Unifié », a-t-il poursuivi.
En clair, le président du PDCI doute de l’houphouëtisme dont se proclame Alassane Ouattara. Ouattara et Bédié se connaissent bien. Rappelons qu’une lutte les avait opposés pour succéder à Félix Houphouët-Boigny à la tête du pays, dont Bédié était sorti vainqueur. Ce qui avait poussé Ouattara, à lancer son propre parti, le Rassemblement des républicains (RDR). A quelques mois des élections présidentielles, les « héritiers politiques » de Félix Houphouët-Boigny, sont plus que divisés dans un pays où règne déjà un climat délétère, laissant craindre un scrutin à risque.

Ouattara était déjà parti
Cette version des faits d’Henri Konan Bédié est remise en cause par des proches d’Alassane Ouattara. En effet, une vidéo montrant l’ex-Premier ministre s’inclinant devant la dépouille du « Père fondateur » avant d’aller saluer Bédié, confirme que Ouattara a assisté, à au moins une étape des obsèques.
De fait, rappelle un ancien ministre, témoin vivant, « Alassane Ouattara avait mis en place un Comité national chargé de l’organisation des obsèques du Père de la Nation, qui avait pour président feu Léon Konan Koffi, alors ministre de la Défense. Le secrétaire général de ce comité était Guy Alain Gauze, alors benjamin du gouvernement ».
Cet ancien ministre déclare que les vidéos en question montrent effecitivement Alassane Ouattara à Abidjan et non à Yamoussoukro. « Il s’est incliné sur la dépouille mortelle du Président Houphouët, au Palais présidentiel du Plateau. Et cela a été tout. Il n’a été ni à la levée du corps, ni au défilé d’hommage militaire sur le boulevard Valéry Giscard d’Estaing à Treichville, ni à la messe de requiem à la basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussokro, ni au caveau familial des Boigny, encore moins à l’inhumation. Alassane Ouattara avait déjà quitté le pays. Bédié dit donc vrai ».
Africanewsquick.net avec afriksoir.net

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading