AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

La transhumance politique, Mamane (humoriste) vous en parle… ‘’C’est l’engraissement et rien d’autre’’

3 min read
Mamane 99.99 1

La transhumance politique, Mamane (humoriste) vous en parle… ‘’C’est l’engraissement et rien d’autre’’

Oui, ne sursaute pas cher auditeur, toi qui vient pour la première fois en ces contrées où règne en maître le roi des dictionnaires. Le dictionnaire qui fait ce qu’il veut, le petit gondwanais illustré, le dico qui explose les petites…petites lettres de l’alphabet en un alphabet illimité et infini. C’est pour ça qu’aujourd’hui…mais nous nous arrêtons à la lettre « tp ». « tp » comme transhumance politique. En temps normal, dans un dictionnaire normal, la transhumance est la migration périodique du bétail: moutons, vaches, bœufs, chèvres entre les pâturages d’hiver et les pâturages d’été dans les régions où ces saisons existent. On parle de pastoralisme nomade dans les régions à saison sèche et saison des pluies. Mais c’est la même chose mon ami. Le but est de toujours d’engraisser le bétail pour avoir des bœufs, vaches et moutons bien dodus, bien productifs pour la viande de tous les jours, pour le lait ou pour la tabaski. Quand dans le petit gondwanais illustré on parle de transhumance politique, il s’agit de la même chose également. Ici aussi le but ultime, c’est l’engraissement et rien d’autre. Mais la transhumance politique est moins une affaire troupeau que la transhumance normale. Attends…en politique, la transhumance se fait individuellement, mais tout seul, la nuit tombée, ni vu ni connu. Les animaux transhumants quittant le troupeau pour aller voir l’herbe est plus verte et plus délicieuse ailleurs, pour voir si les billets de banques sont plus craquants, juteux, sonnants et trébuchants. Et on transhume toujours pour manger et grossir tout seul. Le transhumant politique…mais il se croit toujours plus malin que le reste du troupeau hein, toujours plus intelligent que le berger du troupeau qu’il quitte. Oui, parce qui dit troupeau dit berger. Tant qu’il mange bien tant que la place est douce, le futur transhumant ne bouge pas. Il reste sur place, il va jurer ses grands dieux que lui…ben, c’est la fidélité incarnée, que lui, il mourra avec et pour son berger. Mais…eh… dès que ce qu’il a cru qu’on lui a promis ne vient pas très…très vite, mais ses bagages sont déjà prêts parce qu’il n’a pas de bagage, pas d’idéal, pas d’idéologie, pas de boussole Son Gps interne n’indique pas le nord mais plutôt moi…moi…moi. La transhumance politique ne connaît pas de saison sèche ou de saison des pluies hein. La transhumance politique est intimement liée au calendrier électoral et répond au tout nom de ralliement, débauchage, coalition, union, alliance, gouvernement d’union, rassemblement. Le transhumant politique, mais c’est un animal à sang froid mon ami. Il a toujours besoin de son environnement pour réguler sa température interne. C’est pour ça qu’il est sans cesse à la recherche d’endroits qui lui conviennent, des endroits bien ensoleillés, de préférence avec piscine et pelouse bien taillée, salon et chambre bien climatisés, voiture classe et compte en banque bien garni. Donc mon ami, ne t’étonne pas de ne jamais voir le transhumant politique posé pour les photos de famille. Il sait que dès le lendemain, il sera surement déjà parti. 

Mamane, humoriste, L’ELEPHANT DECHAINE N°627 

Source Rfi.

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading