AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

AFFICHAGES ARNARCHIQUES-Le ministre Sidi TOURE sur le terrain: «Nous allons mettre fin à cette insalubrité visuelle»

3 min read
DSC 0108

AFFICHAGES ARNARCHIQUES-Le ministre Sidi TOURE sur le terrain: «Nous allons mettre fin à cette insalubrité visuelle»

DSC 0074
DSC 0132
DSC 0098
DSC 0108

Le premier responsable du secteur de la Communication et des medias, le ministre Sidi Tiémoko Touré a effectué ce lundi 14 janvier 2019 une visite terrain afin de faire l’état des lieux de la situation des panneaux publicitaires dans certaines communes d’Abidjan.
Premier site, l’axe de l’aéroport dans la commune de Port-bouët.
La visite des panneaux dans cette localité a permis au Ministre de s’assurer de l’application du décret N° 2007-676 du 28 décembre 2007 portant réglementation de l’affichage publicitaire en Côte d’Ivoire.
Ce décret stipule en ses articles 27 et 28 que l’espacement entre deux (02) panneaux est au minimum de soixante-quinze mètres (75) en agglomération et de cent mètres (100) en rase campagne.
En outre, en rase campagne, les panneaux publicitaires sont posés à cent cinquante mètres (150 m) au moins des carrefours et de cent mètres (100 m) en agglomération des entrées et sorties des courbes. Selon le Conseiller Technique en en charge du Conseil Supérieur de la Publicité (CSP), DOSSO Mamadou, cette distance est respectée sur cet axe.
« Depuis trois ans, cette voie est assainie et compte 70 % de panneaux modernes » a-t-il expliqué
Ce qui n’est pas le cas, pour la commune de Cocody, précisément au carrefour de « l’espace 331 » non loin de l’allocodrôme et au niveau de la rue des jardins. A ces endroits, la distance de soixante-quinze mètres (75) est loin d’être respectée, les enseignes sont posées de façon anarchique. Les panneaux manquent de luminosité la nuit.
A Adjamé, au niveau de l’échangeur et de Fraternité Matin, le constat est alarmant. Les nids de panneaux mitoyens ne respectent pas la distance réglementaire. Certaines entreprises d’affichages implantent des panneaux publicitaires sans autorisation du CSP selon de M.DOSSO Mamadou.
Il a indiqué également au Ministre, que les stickers posés sur les panneaux interdisant l’affichage à ces endroits sont arrachés par les usagers.
Dernière étape de cette visite, la commune du Plateau. Malgré les travaux d’embellissement déployés par le gouverneur du District d’Abidjan, la commune vit le même désordre d’affichage. Des poses de mobiliers JC Decaux sont visibles devant le siège de l’Agence Ivoirienne de Presse (AIP), sans aucune autorisation des autorités régissant le secteur de la publicité.

Le porte-parole du gouvernement, a décrié la violation du décret règlementant l’affichage par les opérateurs du secteur de la publicité en Côte d’Ivoire. Une rencontre de travail entre le ministère de tutelle et les afficheurs est annoncée pour très bientôt, en vue d’assainir le secteur.
« Nous allons mettre fin à cette insalubrité visuelle » à prévenu le ministre de la Communication et des médias.
Source MINCOM

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading