AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Kondossou (Iffou): Traoré Adam-Kolia et Tialy Honoré disent merci à la population et « vendent » Tidjane Thiam

5 min read
47d120f4 9114 4741 a635 2838bd138470
8 / 100

Traoré Adam-Kolia, président du conseil régional de l’Iffou et l’honorable Kouamé Tialy Honoré, député de Bonguera, Kondossou et M’bahiakro, étaient, le samedi 06 mars 2024, à Kondossou, localité située dans le département de M’bahiakro. Ils y étaient pour dire merci à la population après leurs élections.

A cette occasion, Koffi Kouassi Alphonse, porte-parole de la population, a dit merci au président Traoré Adam-Kolia et à l’honorable Tialy Honoré, car, il estime qu’ils ont beaucoup fait pour eux. Il a profité pour faire des doléances, notamment : l’ouverture des routes de certains villages de la sous-préfecture, l’extension du réseau électrique, l’achèvement des travaux déjà entamés, à savoir le collège de proximité de Kondossou, l’extension du réseau téléphonique et le déficit d’enseignants au niveau du primaire.

L’honorable Tialy Honoré a, pour sa part, indiqué que le sujet important qui nous emmène ici, ce sont les remerciements que nous devons à la population.  » J’ai passé deux semaines à parcourir tous les villages de la sous-préfecture de Kondossou pour leur apporter les remerciements du président du conseil régional. Généralement, après chaque élection, deux à trois semaines, nous passons dans les villages pour les remercier. Il y a six mois que nous avons fait les élections. C’est maintenant que nous passons pour dire merci à la population parce que tout juste avant les élections, il y a eu le décès du président Bédié. Et donc, après son décès, il nous fallait organiser des élections au niveau du PDCI-RDA pour chercher son successeur et préparer les obsèques. C’est pour cela qu’on a attendu jusqu’à maintenant « , a-t-il expliqué.

Donc, fera-t-il savoir, c’est ce que j’ai dit dans les villages et en même temps, je les ai invités à venir ici aujourd’hui (ndlr : samedi) pour rencontrer le président Traoré Adam-Kolia. Quant au président Traoré Adam-Kolia, il a fait savoir qu’en septembre dernier, ils ont sollicité le suffrage des parents de Kondossou. Quand, je dis Kondossou, c’est la sous-préfecture de Kondossou dans le cadre des élections régionales. Généralement, a-t-il fait savoir, quand on finit les élections, nous revenons sur nos pas pour remercier tous nos parents là où ça s’est très bien passé, là où les résultats ont été moyens, même, j’allais dire, là où les résultats n’ont pas été bons, on vient quand même parce que, dans tous les cas, on y a quelques voix.  » Ce n’est pas toujours qu’on a les 100% ou les 50% mais ici, c’est relativement bon. Donc, on vient leur dire merci et profiter en même temps pour leur faire connaître les enjeux qui nous attendent. Le premier, c’est les obsèques du président Bédié. Obsèques qui vont se dérouler dans les mois de mai et de juin 2024. Le deuxième, c’est la présidentielle de 2025 « , a-t-il dit.

Donc, fera-t-il observer, on a attiré leur attention sur les enjeux, on les a invités à se mettre en ordre de bataille et j’ai profité de l’occasion pour leur  » vendre  » notre candidat qui est aujourd’hui le président du parti en la personne de Tidjane Thiam qui sera à coup sûr le candidat du PDCI-RDA à l’élection présidentielle de 2025.  » Nous avons parle de lui. Nous leur avons dit que c’est un atout énorme que nous avons, c’est une chance inouïe que nous avons de l’avoir comme candidat et qu’il faut faire en sorte que cette chance se traduise en réalité dans nos cœurs. Après octobre 2025, il faut que le PDCI-RDA revienne au pouvoir avec Tidjane Thiam et que le développement, là où le PDCI-RDA l’avait laissé, la vie sociétale, la vie en communauté comme le PDCI-RDA le pense, qu’on puisse revenir à cela pour ramener la paix en Côte d’Ivoire, pour faire en sorte que nos parents vivent dans de meilleures conditions, que nos parents ne souffrent plus comme ils souffrent aujourd’hui et qu’ils sachent que c’est pour cela que nous luttons.

Nanan Kouakou N’gotta, chef central de Kondossou, a, au nom des 25 chefs de village présents, dit merci au président Traoré Adam-Kolia et à l’honorable Tialy Honoré pour leur initiative non sans prendre des engagements. Notons qu’une visite du collège de proximité en construction a mis fin à la cérémonie.

C.K  

Correspondant régional

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading