AFRICANEWSQUICK

Plus qu'une Agence de communication, un journal en ligne

Daoukro (Iffou): Village CAN ? Voici pourquoi les cérémonies d’envergure sont suspendues

3 min read
TRAORE ADAM KOLIA 2
2 / 100

La région de l’Iffou avec Daoukro comme chef-lieu de région ne vivra pas la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) organisée par la Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024 comme toutes les autres régions qui se préparent à organiser des festivités d’envergure dans les villes du pays. Est-ce un boycott en se mettant en marge de la fête africaine du football? NON !

Suite au décès du président Aimé Henri Konan Bédié arraché à l’affection des siens le mardi 1er août 2023, Traoré Adam-Kolia, président du Conseil régional de l’Iffou, les élus, les cadres et les populations ont décidé de ne pas organiser des cérémonies d’envergure. Pour mettre cette décision en application, un communiqué a été produit, le 26 décembre 2023.

village CAN
Daoukro (Iffou): Village CAN ? Voici pourquoi les cérémonies d'envergure sont suspendues 7

 » Le président Traoré Adam-Kolia informe les populations de la région de l’Iffou que compte tenu du deuil que vit la région suite au décès du président Aimé Henri Konan Bédié non encore inhumé, le Conseil régional de l’Iffou n’organisera pas de cérémonies festives d’envergure (Arbre de Noël, Bonjour 2024…) dans le cadre des festivités devant marquer la fin de l’année 2023 et le début de l’année 2024. Le président Traoré Adam-Kolia remercie les populations pour leurs prières d’intercession continues en faveur de l’illustre disparu (défunt) depuis le mardi 1er août 2023. Il les invite au recueillement pour le repos en paix de l’âme du président Aimé Henri Konan Bédié. Il exprime ses sincères condoléances à toutes et à tous. Pour la mémoire du président Henri Konan non encore inhumé, pour le deuil que vit la région de l’Iffou, le conseil régional a décidé de ne pas organiser les cérémonies festives d’envergure. Le recueillement pour le repos en paix de l’âme du président Aimé Henri Konan Bédié, illustre et digne fils de l’Iffou, est demandé « , pouvait-on lire dans le communiqué de président du Conseil régional.

C’est la seule raison qui fait que le conseil régional de l’Iffou et son président ne veulent pas organiser des cérémonies d’envergure sinon, ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas capables. Donc, celui ou celle qui dit que c’est parce qu’ils sont incapables, c’est qu’ils sont hors-sujet.

Notons que cette décision de recueillement n’est pas uniquement le fait du président du conseil régional de l’Iffou, les organisateurs des feux d’artifice ont été les premiers à surseoir à leur traditionnelle activité pour la même raison.

Toutes nos excuses à la famille du président Aimé Henri Konan Bédié, aux familles alliées, au président du conseil régional de l’Iffou, aux élus, aux cadres et aux populations.

C.K  

Correspondant régional

About The Author


En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur AFRICANEWSQUICK

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading