Toure Mamadou Coach AFAD

Football/AFAD : Le nouvel entraineur, Touré Mamadou, veut réussir là ou N’dri Romaric a échoué

7 / 100

Suite au limogeage de N’dri Koffi Romaric, Touré Mamadou a fait son baptême du feu comme entraineur principal d’un club de l’élite sur le banc de l’Académie de Football Amadou Diallo (AFAD-Plateau), lors de la rencontre de ligue 1 comptant pour la 12ème journée qui les opposait à SOL FC d’Abobo, le jeudi 23 novembre 2023, au Stade Vélodrome du Parc des sports de Treichville.

Le nouvel coach des afadistes n’était pas attendu certes pour être jugé dès ce premier match terminé sur un score nul (1-1) mais tous les spécialistes et amateurs du sport roi suivaient avec beaucoup d’intérêt sa façon de vouloir gérer l’héritage de son prédécesseur supposé lourd à porter (Réussir là où l’ex international ivoirien de renom, N’dri Romaric, a échoué).

Un sujet qui anime les débats et fait couler beaucoup d’encre auquel le concerné n’a pu se dérober.

Traqué par les journalistes pour être interrogé avant comme après le match, voici ci-dessous, ce qu’il a répondu en substance.

 »Comme celui là, nous allons aborder les autres matches avec plus de sérénité tout en galvanisant davantage les enfants pour qu’ils se donnent plus. Le poids de l’héritage dont vous parlez n’aura aucun effet sur ma personne ou du moins ma manière de fonctionner. Le coach N’dri Romaric et moi avions travaillé ensemble; alors, je compte poursuivre sa mission à partir de là où il l’a laissé. Ça sera une transition sans révolution majeur. Nous allons composer en fonction des formes du moment. Je fais confiance à tout le groupe. Ce sont tous des joueurs talentueux que je suis depuis très longtemps », a confié l’homme que ses admirateurs appellent « Mamtako ».

Se prononçant sur la sortie à venir de son équipe qui devra croiser le fer avec le Stade d’Abidjan, dimanche 26 novembre prochain sur le coup de 18 heures, au Stade Robert Champroux de Marcory, le nouveau patron du staff technique de l’AFAD a déclaré ceci,  »Si nous produisons le match que nous avons livré aujourd’hui, nous aurons beaucoup de chance de prendre les 3 points dimanche soir contre le Stade ».

D’après les archives, Touré Mamadou n’est pas un parvenu dans le métier d’entraineur.

Il fit d’abord ses preuves en tant que joueur. C’est-à-dire, vainqueur de la ligue des Champions africaine avec l’ASEC d’Abidjan en 1998 contre le Dynamos FC d’Hararé (Zimbabwé); ce, après avoir été finaliste malheureux dans la même compétition devant les Sud-africains d’Orlando Pirates FC (en 1995).

Sa carrière d’athlète ira de mal en pire par la suite dans des clubs comme la Renaissance Football Club de Daoukro (RFCD) et l’Africa Sports d’Abidjan à cause d’une blessure contractée au genou qui n’aura jamais été bien soignée.

A défaut de s’expatrier pour poursuivre cette carrière, Mamtako se lance dans le métier d’entraineur pour selon lui, rester scotché au football qu’il affectionne tant.

Après ses diplômes, l’homme fait ses classes petit à petit dans les clubs de divisions inférieures.

N’zi de Dimbokro à Mouna FC en passant par LYS et l’Entente Sportive de Bafing, tels sont certains des endroits où l’ancien sociétaire du Rio Sport d’Anyama a acquis de l’expérience avant d’atterrir à l’AFAD du Plateau lors de la saison 2019-2020 en tant qu’ entraineur adjoint du coach Alain Yonsian.

Depuis, il n’a plus quitté l’écurie du président Jacques Anouma.

Pour certains qui suivent son parcours, son coaching est un mélange des méthodes d’Aka Kouamé Basile, Alain Gouaméné, Dao Lassina et Gouaméné Maxime.

Vagoné Dry-Bi

Verified by MonsterInsights